Lumière sur

Voir tous les articles

Bienvenue dans Dota - Dernière partie

fr

 

Le plus gros obstacle dans Dota 2

 

La chose la plus dure quand on essaie de devenir meilleur à Dota 2 est de se focaliser sur soi plus que sur son équipe. Avec le Match Making Rating (MMR) devenu public, les joueurs se concentrent beaucoup sur la manière de faire grimper ce chiffre associé à leur compte. Quand les choses tournent mal et qu'ils perdent, tous les joueurs cherchent une raison à la défaite, et il est dans la nature humaine de chercher le problème dans les erreurs de son équipe avant de regarder les siennes.

À cause de cette tendance, on retrouve le faux principe de "MMR Hell" (ou Enfer du MMR). C'est l'idée que vous êtes maudit et que vous vous retrouvez avec des équipiers moins bons que la moyenne, ce qui vous empêche de faire progresser votre MMR. C'est une pensée ridicule. La réalité est qu'être bon à Dota est vraiment multidimensionnel, comme vous avez dû vous en douter en lisant ce guide.

Par exemple, il est facile de regarder votre ratio de K/D/A (Kill Death Assist) et voir que le vôtre est meilleur que celui de vos coéquipiers. Il est facile d'en conclure que vos alliés sont morts trop souvent et que vous jouez donc mieux qu'eux. Mais peut-être que vous ne leur avez pas apporté assez d'aide. Peut-être que vous n'avez pas assez bien zoné le héros de la ligne courte adverse, tiré la ligne, organisé des embuscades, fait assez de coups fatals Il y a BEAUCOUP de paramètres qui font perdre une partie, mais le fait de vous retrouver par malchance avec des équipiers mauvais est la moins plausible.

Pour faire grimper votre MMR, vous devez devenir plus fort à Dota, et le joueur sur lequel vous avez le plus d'impact, c'est vous. Focalisez-vous sur la façon de corriger vos erreurs de parties en parties, ou vous allez finir de plus en plus frustré et vous commencerez à stagner, et à ne plus vous amuser, si vous cherchiez avant tout à devenir meilleur. Peut-être que devenir très bon à Dota n'est pas votre but. Peut-être est-ce que vous êtes juste venu apprendre quelques trucs pour que jouer à Dota tranquillement soit plus facile.

Quelles que soient vos intentions, vous allez tomber sur des joueurs de Dota qui sont en colère et désagréables. Peut-être qu'ils croient à l'Enfer du MMR, ou qu'ils passent leurs nerfs sur vous quand ils font des erreurs, ou bien qu'ils sont juste des connards qui se moquent de vous chaque fois qu'ils gagnent un combat ou vous tuent. Si vous rencontrez qui que ce soit dans Dota 2 qui est méchant envers vous,  je recommande de couper leurs communications.

Pour couper le sifflet d'un joueur dans Dota 2, ouvrez le tableau de score en haut à gauche, trouvez le joueur dont vous ne voulez plus entendre parler pendant cette partie, voix ou texte et cliquez sur le petit bouton microphone et voilà, vous êtes tranquille. Le meilleur moyen de vous amuser en paix sur le jeu est de leur couper les communications immédiatement.

S'ils étaient particulièrement méchants envers vous ou un autre joueur, je vous donne des points bonus si vous défendez votre coéquipier dans le chat et que vous utilisez la fonction Rapporter pour signaler leur harcèlement, ce qui est la méthode appropriée pour exprimer :  "Cette personne se sert de ses mots pour faire du mal aux autres pour une raison ou une autre".

Je pense que les jeux comme Dota 2 peuvent rendre des gens normalement compétitifs particulièrement méchants et colériques parce qu'ils sont déçus par des alliés moins doués, leurs propres erreurs, ou la frustration de perdre en général. Mais ça ne justifie pas de verser sa colère sur les autres. Non seulement c'est désagréable pour tout le monde, mais ça peut également impliquer que votre équipe joue moins bien. Le moral, ce n'est pas une chose facile à réparer pour la plupart des joueurs, vu qu'une grosse partie du moral est influencé par des choses qui viennent de la vie du joueur et non du jeu. C'est l'aspect qui a le plus d'impact sur le jeu, tout en ayant rien à voir avec lui directement, donc, inutile d'en rajouter en se sapant le moral à cause d'un colérique.

N'engueulez, ou ne critiquez pas vos alliés quand ils font des erreurs. Ne les traitez pas d'idiots et ne leur parlez pas comme si vous étiez supérieur (votre MMR est probablement similaire au leur). Dites "bien joué" quand ils tuent un adversaire en solo ou qu'ils gagnent une bataille en équipe. Même si vous trouvez qu'ils jouent mal, quelques encouragements injustifiés aideront vos alliés à jouer plus relaxés, ils se sentiront moins stressés, ce qui améliorera leur moral et les aidera à jouer mieux.

Le MMR est une mesure de votre impact durant une partie de Dota 2. Ceci inclut votre capacité à faire des coups fatals, l'efficacité de vos méthodes de récolte, à quel point vous êtes capable d'attaquer tout en bougeant, calculer les étourdissements en chaîne, à quel point vous êtes conscient de la situation de la carte, comment vous placez vos wards, comment vous participez aux batailles en équipe, quel équipement vous achetez et dans quel ordre, etc... Pouvez-vous tirer la ligne sans rater la connexion ? Est-ce que vos décisions en fin de partie sont les bonnes?  Est-ce que votre attitude négative perturbe le reste de votre équipe, abaissant leur capacité à jouer au niveau normal pour leur MMR ?

Toutes ces choses sont importantes dans chaque partie de Dota. Ne partez pas du principe que vous êtes meilleur que vos équipiers parce qu'ils ont fait quelques erreurs très bêtes que vous n'auriez pas faites. Il y a probablement des erreurs que vous avez faites qu'ils n'auraient jamais faites. Il est important de garder à l'esprit que vous pouvez faire grimper votre MMR quel que soit votre position dans Dota. Pour vous donner une estimation, pour atteindre 5000 MMR, il est tout à fait possible de jouer Support et de le faire si bien que vous continuez à faire grimper votre MMR.

Ne cherchez pas à blâmer vos alliés pour les raisons qui font que vous perdez. Ne blâmez pas le rôle que vous jouez comme la raison pour laquelle vous ne gagnez pas (à moins que vous ne soyez meilleur à d'autres rôles, dans ce cas, vous pouvez vous blâmer) et soyez sûr de ne pas avoir une attitude toxique envers vos coéquipiers, car s'ils jouent moins bien, cela réduira vos chances de gagner.

Concentrez-vous sur vos erreurs. Si vous n'arrivez pas à voir vos erreurs, demandez à un ami qui est meilleur, regardez un joueur professionnel jouer sur un stream, regardez un match pro au plus haut niveau et essayez d'émuler leur style. Ou sinon, vous savez, je fais aussi beaucoup de contenu pédagogique sur mes YouTube et Stream pour vous aider tous à devenir meilleur. Vous pouvez jeter un œil sur mes vidéos là-bas.

Si vous avez des questions sur Dota, vous pouvez aussi me contacter sur Twitter quand vous voulez (@PurgeGamers). Je réponds souvent aux questions ici :

Merci d'avoir lu la version révisée et notablement plus longue de mon guide Bienvenue à Dota, Vous Êtes Nul. Bonne chance dans votre train-train pour faire grimper votre MMR.

 

Note du traducteur :

Vous remarquerez que certains termes ne sont pas traduits. Cette décision est délibérée et vient du fait que Dota 2 utilise beaucoup de jargon, mais surtout que le jeu ne traduit pas de nombreux éléments dans le jeu lui-même. La grande majorité de l’équipement utilise les noms anglais, les héros utilisent tous leurs noms originaux en anglais, etc... Le plus emblématique est le terme de « creep » pour la chair à canon qui combat pour chaque côté. Si vous vous lancez dans Dota, il y a une certaine dose de jargon qu’il vous faudra tout simplement apprendre. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas bien difficile.

Un grand merci à Purge, encore une fois, pour m'avoir autorisé à traduire et publier son guide sur notre site. Vous retrouverez cette traduction sur son site également dans quelques temps et je ne peux que vous recommander de regarder ses vidéos sur YouTube, car elles vous permettront d'apprendre bien plus que ce guide ne le pourra.

 

 

Traduction par Kim "SwedishFrog" Vidard, relecture par Powerfull04.

Tags :