Lumière sur

Voir tous les articles

Life is Strange : Before the Storm, épisode 1

fr

Life is Strange revient avec une préquelle qui se concentre sur la vie de Chloe Price – décidemment, c’est la période des Chloé, en ce moment – l’ami de l’héroïne de l’épisode original. Life is Strange : Before the Storm nous en apprend donc plus sur une période déjà évoquée, se déroulant 3 ans auparavant. Cependant, la crainte du jeu de trop qui ne pouvait pas reprendre le même concept que le précédent était de mise. Notre avis sur le premier épisode : Eveille-toi.

 

Scénario intéressant mais …

Puisque Life is Strange : Before the Storm n’a pas la possibilité de se reposer sur le système de contrôle du temps pour en retirer une spécificité qui lui permettrait de se démarquer, la force du scénario devait pouvoir compenser en partie ce manque. Si l’on va voir que des mécaniques de gameplay tentent de proposer autre chose, le résultat est plus contrasté pour ce qui est de la narration.

Attention, je ne dis pas que l’histoire est inintéressante : elle a le mérite de ne pas mettre trop de temps à décoller et gagne en complexité au niveau de la psychologie des personnages assez rapidement. Le tout début de l’épisode – et donc du jeu en lui-même – laisse entrevoir des possibilités assez limitées. Au commencement de l’aventure, Chloe est l’archétype un peu trop caricatural de l’ado en pleine crise la plus gratuitement insupportable du monde et je dois dire que j’ai pris peur en voyant que le scénario jouait la carte de William – son père décédé – comme le moteur de crise parfois très futiles.

Heureusement, les enjeux grimpent très vite en intérêt, notamment lorsque Chloe devient véritablement proche de Rachel Amber – déjà très évoquée dans le Life is Strange original, souvenez-vous – et que leur relation devient de plus en plus ambiguë. A partir de là, même les problèmes de Chloe pour garder intacte une relation avec une personne chère semblent beaucoup mieux développés. La place du père de l’héroïne dans son esprit prend alors de l’ampleur et plus de sens pour le joueur. Au final, le seul point assez regrettable, c’est que Before the Storm ne nous apprend pour le moment que peu de choses neuves qui n’aient pas déjà été évoquées dans le jeu original, malgré des tournants et des relations entre personnages qui peuvent parfois surprendre.

 

Moins disruptif que l’original mais varié

Le gameplay était un véritable enjeu pour cette préquelle : comment garder l’essence de l’épisode original alors que sa principale mécanique originale n’était pas applicable pour des raisons scénaristiques ? Les développeurs ont en fait tenté de développer des façons de répondre lors des dialogues qui correspondraient à la personnalité de Chloe. Une manière de mettre le personnage principal en avant.

Vous aurez ainsi dans certains choix lors des dialogues des réponses spécifiques qui vous ferons basculer dans un mode où vous devez terrasser votre interlocuteur en étant insolent ou tout simplement malin pour arriver à vos fins. Un échec et tout peut basculer rapidement et tourner au vinaigre. C’est une sorte de transposition du bonus en charisme mais en mode très « chloesque ». Ces phases sont assez amusantes, bien trouvées et collent au personnage, c’est donc une très bonne idée. Cependant, on ne peut pas dire que ce concept remplace avantageusement le contrôle du temps. Si on devait résumer, Deck Nine a très bien contourné le problème en proposant quelque chose d’agréable et bien intégré sans parvenir à trouver un concept réellement novateur. Certaines phases, comme lors d'une partie de jeu de plateau/rôle que l'on peut faire avec des amis, sont également très sympas et ajoutent une diversité très intéressante.

Si l’on prend son temps, ce premier épisode se termine en 4 petites heures, mais il est facile de rater plein de petits détails et il peut être intéressant de le refaire avec des choix différents pour voir les possibilités narratives. Ce premier épisode nous a plutôt fait bonne impression et nous sommes impatients de vous parler de la suite qui sera certainement plus intéressante car nous aurons passé le stade de la mise en place de la narration. 

 

Verdict :

Cet épisode 1 ouvre la voie et nous rend plutôt optimistes pour la suite malgré les quelques écueils dont nous avons parlé plus haut. Chloe s’avère être un personnage complexe et même si l’on connait déjà une bonne partie de ce qui a pu se passer via Life is Strange, voir ces séquences dans toute leur complexité sous cette forme reste intéressant. On attend maintenant l’épisode 2 avec impatience !

7/10
Tags :