Lumière sur

Voir tous les articles

Magazine Icare : L'Envol du jeu vidéo n°3

fr

Le magazine Icare : L’envol du jeu video a vu son troisième numéro arriver en kiosques il y a de ça près d’un mois et demi. Nous avons reçu un exemplaire de cette publication et la fin de sa mise en vente approchant, nous nous sommes dits que vous la présenter pourrait vous aider à la connaître et, qui sait, à vous la procurer. Ce numéro 3 se concentre sur le jeu Spec Ops : The Line – dont le test sera d’ailleurs bientôt disponible sur notre site – ainsi que sur d’autres jeux qui exposent des problématiques assez variées. Visite guidée !

 

Un vrai regard en profondeur

Si l’analyse principale consacrée par le magazine est centrée sur Spec Ops : The Line, d’autres sujets sont évoqués, comme l’américanisation du jeu vidéo, la politique des DLC’s, mais également d’autres jeux qui ont un très fort potentiel contemplatif, comme Journey. Des interviews sont également au programme, comme « l’icareview » d’Alessandro Taini, directeur artistique au sein du studio Ninja Theory, qui mêle questions/réponses et illustrations de toute beauté. On parle également de la vie d’un studio indépendant, vue de l’intérieur et de tout un tas de sujets passionnants autour du jeu vidéo. On peut dire que le magazine offre une réelle valeur ajoutée.

L’analyse du jeu Spec Ops : The Line met en avant des aspects parfois très bien cachés et des possibilités pas forcément très claires lorsqu’on joue au jeu, surtout lors d’une première partie. La symbolique chrétienne est abordée et le sens caché de pas mal de séquences du jeu – qui devient de plus en plus psychédélique au fur et à mesure que l’on avance – est débattu ou mis en avant. L’analyse de tous ces détails est assez passionnante, surtout lorsqu’on n’avait rien vu nous-même en jouant. On se dit alors : « Ah ouais, en fait, c’était ça/ça voulait dire ça… », et l’entreprise visant à réhabiliter le jeu auprès du public – et même de la presse qui a été assez dure avec le jeu, souvent par manque d’approfondissement – pourrait bien réussir.

 

Ce qui m’a le plus marqué Icare n°3

On est passé un peu – beaucoup – vite sur une grosse partie du magazine pour vous parler plus en détails d’un passage qui m’a particulièrement intéresser, c’est celui mettant en parallèle l’interview d’un ancien soldat américain et celle d’un psychiatre de l’armée française. Le tout a été préparé de longue date, l’auteur du magazine – car il fait presque tout, tout seul, oui – ayant demandé à l’ancien soldat américain de jouer à Spec Ops : The Line pour pouvoir donner son ressenti sur l’expérience de la guerre par un soldat.

L’interviewé évoque également ses propres problèmes lors du retour au pays et l’entretien est au final très émouvant, en plus de servir à jeter un nouveau regard sur la portée du jeu vidéo en tant que témoin des faces d’ombres et de lumière de l’humanité. L’humanité … et la guerre, qui sont, bien entendu, étroitement liées. Cet entretien est celui qui a eu le plus de portée sur moi, cet ancien soldat se livre totalement, sans éclipser les moments les plus difficiles. Lorsqu’il fait comprendre que certains des passages du jeu ont été presque une façon de revivre des moments difficiles qu’il a vécu, cela fait presque froid dans le dos. D’autant plus qu’il parle souvent de moments plus insidieux que la « simple » fusillade.

La mise en parallèle avec l’interview du psychiatre de l’armée est très intéressante car il développe la problématique du Syndrome Post-Traumatique, un mal assez fréquent chez les soldats qui rentrent au pays après un conflit sur les théâtres d’opérations extérieurs. Au final, même si ce contenu n’est pas le plus significatif en terme de nombre de pages, il apporte une véritable expertise, qui va au-delà de la simple recherche personnelle avant écriture. Une démarche cohérente et qui enrichit clairement le lecteur. Qui a dit que le jeu vidéo était réservé aux simplets ?

Le magazine Icare : L’Envol du jeu vidéo en est à son troisième numéro, et celui-ci a du mal à se vendre, malgré ses immenses qualités. On ne saurait trop vous conseiller de vous pencher sur la question sachant que le numéro en kiosques en ce moment sera retiré le 14 juillet, inclus. Voici les points de ventes où il est disponible. Les deux premiers numéros, sur God of War et Deus Ex, sont également disponibles à la commande sur le site dédié

Pour le plaisir, un petit trailer narratif de Spec Ops : The Line !

 

En bref, je dois dire qu'il serait dommage que le magazine disparaisse faute de ventes satisfaisantes. Les trois numéros déjà sortis sont de vrais collectors, de beaux objets et élaborés avec une recherche et une passion immenses. Si vous voulez voir un numéro Assassin's Creed ou Castlevania, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Tags :