Lumière sur

Voir tous les articles

NBA 2K18

fr

Quand les fans de basket veulent jouer à leur sport préféré sous forme de jeu vidéo, ils se tournent pour la plupart depuis des années vers la série des NBA 2K de … 2K Games – ça ne s’invente pas. Véritable référence du genre depuis des années, la franchise voit débarquer NBA 2K18 alors que le principal concurrent, NBA Live 18, chapeauté par EA Sports, marque le retour d’un réel rival pour la première fois depuis quelques années. Notre avis.

 

Un effort sur l’ambiance et le visuel

Au-delà du gameplay, dont nous reparlerons plus tard, NBA 2K a souvent brillé par la mise en scène des matchs, l’ambiance autour des parquets et même, depuis quelques temps, avec un mode Carrière narratif qui permet de suivre l’histoire d’un personnage qui gravit les échelons pour devenir une star – à la manière du mode Histoire de FIFA 17 avec Alex Hunter. Tous ces points sont bien évidemment au rendez-vous dans NBA 2K18 qui se révèle, de façon générale, quasiment exemplaire sur l’aspect visuel et très bien optimisé sur PC si ce n’est un effet de tearing qui se manifeste quand certaines options sont activées sur certains écrans.

Le mode MyCareer qui permet donc de suivre un joueur tout au long de son parcours – avec quelques moments bien clichés, même si la globalité est satisfaisante – s’en sort avec les honneurs. Le fait de déambuler dans son quartier avant de gravir la « montagne NBA » est vraiment bienvenu pour faciliter l’immersion – même si les déplacements sont un peu trop lents vu le nombres d’allers-retours que l’on doit effectuer. MyCareer est également accompagné de deux autres modes : MyGM, qui vous propulse manager général d’une franchise et MyLeague qui vous met dans la peau d’un propriétaire de franchise. Ces deux modes, s’ils proposent un point de vue intéressant niveau gestion s’avèrent moins mis en valeur au niveau de la mise en scène – dialogues non doublés, cinématiques pas vraiment captivantes, …  – à réserver aux fanas de gestion et de NBA pas trop regardants, donc.

Redisons-le tout de même, l’ambiance et tout ce qui a trait à l’authenticité visuelle est au top dans ce NBA 2K18. Un cap a clairement été franchi depuis le précédent opus l’an dernier. De grands joueurs – Kobe Bryant, notamment – servent également de consultants pendant les matchs, une vraie touche d’authenticité qui ajoute encore au niveau exceptionnel de la reproduction de ce que peut être un match de NBA dans la réalité.

 

Un gameplay complet et maitrisé mais …

Si j’ai déjà un peu touché aux précédents NBA 2K – j’ai aussi repassé en revue NBA 2K17 dans le cadre de ce test – je me considère comme un débutant en termes de niveau, ce qui signifie que les subtilités ajoutées entre deux opus peuvent parfois être compliquées à appréhender – peut-être les NBA 2K sont-ils un tantinet trop élitistes ? Et si les évolutions entre 2K17 et 2K18 sont bien senties – le timing sur les shoots en extension ou les lancers francs avec une jauge « en virgule » par exemple – les tutoriels sont parfois trop incomplets pour permettre à un débutant de s’en sortir correctement. La défense est abordée de manière très succincte et les dribles se sont carrément vu retirer les tutoriels dédiés. En termes d’ouverture, on a vu mieux.

Heureusement, une fois quelques bonnes branlées encaissées en ligne, on commence à s’en sortir et on ressent alors tout le potentiel de la franchise et de cet opus en particulier. Dans NBA 2K18, les spécificités des différents types de joueurs sont prises en compte à un degré plus élevé. Il faudra faire attention à sa manière de défendre sous peine de se faire punir. Globalement, le jeu est toujours aussi exigeant et les raccourcis qui permettent de rendre le jeu plus fluide s’avèrent parfois difficile à maîtriser quand on ne joue pas de manière très régulière.

En bref, un fan de basket exigeant et qui a la patience d’apprendre à maîtriser les rouages sera aux anges avec cet opus qui va encore plus loin dans la simulation hyper réaliste de ce sport.

 

Des ajouts et suppressions de contenus

Petit point avant de vous donner un verdict définitif : les différents ajustements au niveau du contenu. Nous avons le plaisir d’accueillir des équipes estampillées « All-Time » pour chaque franchise, ce qui permet de retrouver les légendes de chacune des équipe de NBA – et aussi de clore un certain nombre de débats entre les supporters pour savoir qui sont « les plus grands ».

On paie néanmoins cet ajout au prix fort puisque NBA 2K18 fait revenir la licence à des considérations strictement américaines. Exit donc les équipes d’Euroligue qui commençaient à se faire une place dans les derniers opus de la franchise. Dommage pour le public de notre continent qui pouvait espérer un développement intéressant autour de ces équipes – du même niveau que celles de NBA. Dommage.

 

Verdict :

NBA 2K18 est clairement une évolution marquante de la franchise vers un réalisme encore accru de manière drastique cette année. Inertie des joueurs, timing sur les shoots, aspect visuel, ambiance, tout participe à un rendu de haut niveau. On pourra reprocher au jeu une accessibilité pas forcément géniale au niveau des tutoriels disponibles et la disparition des équipes d’Euroligue mais cela ternit au final peu l’expérience une fois que l’on a le jeu bien en main. A conseiller à tout fan de basket. 

8/10
Tags :