Lumière sur

Voir tous les articles

Odin Sphere : Leifthrasir

fr

Odin Sphere Leifthrasir est le remake du jeu original qui s’appelait … Odin Sphere, sorti sur PlayStation 2 en 2007. Cette nouvelle sortie apporte-t-elle quelque chose à l’original ? C’est la question qui a dû venir à l’esprit des fans de la première heure et c’est de ce point de vue que nous allons partir pour vous donner notre avis sur ce remake.

 

Une narration originale

Le jeu se base sur une histoire qui implique les destins de cinq personnages dont la trame narrative va s’entremêler au fur et à mesure de notre avancée dans l’histoire. Le tout début de l’aventure nous introduit Alice, une jeune fille qui découvre sept grimoires contenant chacun une partie du scénario du jeu. Un pour chaque héros et deux autres pour conclure l’intrigue une fois que leurs chemins se croisent. Les héros sont : Gwendolyn, la fille d’OdinCornelius, le prince PookaMercedes, la reine des fées, Oswald, le chevalier noir et Velvet, la princesse du royaume de Valentine.

Vous allez donc revivre des moments clés plusieurs fois mais avec des points de vue différents. Si ce mode de narration peut parfois amener à une certaine lassitude et nuire à la rejouabilité des chapitres, il fait mouche dans le cadre d’une partie unique, en soi. Ce point est plutôt bien compensé par la variété des gameplays proposés par les personnages jouables. En effet, chacun a son propre fonctionnement et chaque personnage a des spécificités à explorer. Nous reviendrons un peu plus en détails sur les changements apportés par ce remake au niveau du gameplay et des combats en particulier.

En tout cas, le système essaie de se défaire des poncifs du genre en ne basant pas la progression sur un level-up classique sous forme de niveaux purs et durs mais sur l’ingestion de différents types de nourriture permettant l’évolution du personnage. Plus on avance et plus il faut arriver à créer des plats complexes pour obtenir des points d’expérience qui permettent de monter son personnage en terme de niveau. Un système qui change un peu des mastodontes du RPG.

 

Un travail sérieux et respectueux de l’original

Le premier aspect du remake qui est visible, c’est bien évidemment l’effort fait sur l’aspect technique du titre. Le jeu original, sorti en 2008, se voit gratifié d’un très joli travail de restauration de sa 2D – oui, le jeu reste en 2D et c’est très bien comme ça – tout en gardant bien l’esprit du titre original. En bref, Odin Sphere est maintenant parfaitement adapté aux téléviseurs récents tout en offrant une fluidité visuelle très agréable. Le jeu avait déjà une très belle 2D, c’est encore mieux avec ce Leifthrasir.

Le gameplay a été pas mal modifié, surtout au niveau des combats. Le nouveau système rend les affrontements plus dynamiques et renforcent les différences entre les personnages. Tout ça rappelle Murasama, une autre production de Vanillaware, et permet d’enchainer des combos – notamment aérien – incluant les différents types de coups – chargés, classiques, etc – de manière très fluide et nerveuse comparativement aux limites ressenties dans le jeu original.

En bref, on ne saurait trop conseiller aux amoureux de RPG japonais en 2D de foncer sur ce remake du fameux Odin Sphere tant cet opus Leifthrasir bonifie un système déjà très convaincant dans le jeu original. Pour ne rien gâcher, nous avons également le choix entre doublages anglais et japonais, un choix toujours appréciable car pas automatique selon les éditeurs.

 

Verdict :

D’un jeu déjà culte pour toute une communauté, Odin Sphere : Leifthrasir arrive à tirer un remake très fidèle et qui essaie de prendre quelques risques en modifiant (avec pas mal de succès) un gameplay déjà très équilibré à l’époque. La narration éclatée est également une des grandes spécificités du titre et conserve toujours le charme du jeu original. Si certains changements dans le gameplay risquent de dérouter les fans de l’époque, ce remake reste, pour nous, une vraie réussite. 

8/10
Tags :