Lumière sur

Voir tous les articles

Sacred 3

fr

Sacred 3 arrive après un second épisode plutôt réussi et qui a ancré la série dans le paysage vidéoludique. Attendue au tournant, cette nouvelle suite va-t-elle réussir à garder une qualité ascendante ? Ceux qui ont aimé Sacred 2 : Fallen Angel seront-ils séduits ? C’est ce que nous essaierons de déterminer dans notre test !

 

Où sont mes quêtes annexes ?!

Une des marques de fabrique de la série est le côté exploration très présent, accompagné de quêtes annexes en nombre. Quel ne fut pas le choc lorsque nous avons lancé Sacred 3, puisque les niveaux ne sont ni plus, ni moins que des couloirs où l’exploration cède la place à un côté bourrin très prononcé. Alors, d’accord, si nous nous attendions à un beat them all de base, le constat passerait, mais la série puisait une grande partie de son intérêt sur ce mélange avec le jeu de rôle qui permettait une diversité et d’apprécier un monde avec une vraie personnalité.

De plus, le scénario n’en profite pas pour s’offrir un regain d’intérêt. Il faut bien l’admettre, la série n’a jamais brillé par son côté scénaristique, un monde moins vaste et un recentrage dans des couloirs aurait pu permettre au jeu de développer cet aspect de manière plus conséquente. La déception la plus grande est certainement de se dire que le jeu est réduit sans pour autant permettre une contrepartie au niveau scénaristique, puisque l’effort de ce point de vue n’a pas été fait.

Pour résumer, donc, plus vraiment de quêtes annexes, un jeu beaucoup plus linéaire, mais aussi un gameplay qui affiche ses limites assez rapidement. La variation dans les combats est presque inexistante, ce qui conduit à une répétitivité très prononcée, y compris lors des combats des boss. De plus, les classes des différents personnages se jouent presque toutes de la même manière, pas franchement un avantage.

 

Techniquement pas exempt de tout reproche

La série Sacred a toujours basé une partie de son ambiance sur une sorte d’humour qui en fait une série à part dans ce domaine. Cet aspect est toujours présent dans ce troisième épisode, même s’il faut l’avouer, le tout nous a paru un peu lourd à la longue, peut-être moins subtil qu’auparavant. Au moins peut-on enfin dire qu’un des aspects originaux de la série a été conservé, enfin !

La qualité des bruitages et des doublages ne souffre, elle, pas de véritable contestation, le tout est plutôt dans le ton. Les bruitages ne sont tout de même pas trop aidés par un scénario très quelconque et qui ne parvient pas à captiver le joueur. Le charisme très limité des personnages contrôlables y est peut-être pour quelque chose, dans tous les cas, on ne sent pas d’envolée épique dans ce pitch et c’est bien dommage.

Graphiquement, Sacred 3 garde une certaine patte bien à lui, plutôt plaisante. Le travail sur le design des environnements est assez sympathique, mais il faut tout de même signaler quelques imperfections techniques. Par exemple, lorsque pas mal d‘éléments sont affichés à l’écran ou que des flammes sont très présentes, le jeu a tendance à connaître de fortes chutes de frame-rate pouvant être gênantes. Enfin, le mode coopératif en local permet de jouer avec un ami, il s’agit du seul réel regain d’intérêt autour du jeu. Heureusement, les développeurs y ont pensé.

Verdict :

Sacred 3 se détache beaucoup trop de ses prédécesseurs pour espérer convaincre les fans en masse. Avec un monde fermé, composé de couloirs, un scénario peu attirant et un gameplay relativement pauvre, cet épisode ne fera pas date. Reste que l’humour et le côté graphique ne s’en sort pas trop mal et que le mode coopératif rattrape un peu le coup.

5/10
Tags :