Lumière sur

Voir tous les articles

[TGS 2016] Interview de Matthieu "Sha" (Soul Harvest)

fr

GamersFlag : Matthieu Sha, bonjour. Quel a été le point de départ de l’aventure ?

Matthieu Sha : J’ai rencontré le programmeur du jeu (Jimmy Wallace Seid, ndlr) lors d’une game jam et on a commencé à discuter de ce qui nous plaisait dans les jeux vidéo. On est finalement arrivé à la conclusion qu’on détestait les MOBA, ou plutôt la toxicité de la communauté de certains de ces jeux. Du coup, on s’est dit qu’on devrait faire notre propre MOBA mais le mettre offline pour faire une sorte de pied-de-nez au genre. Et puis on à deux musicos californiens qui s’occupent de la musique pour un bon son qui tache.

 

GF : Justement, le fait de faire un jeu sans mode en ligne, c’est donc bien une volonté de votre part ?

MS : Oui, parce qu’on voulait vraiment continuer sur cette idée de pied de nez au MOBA. Du coup, pas de mode en ligne. Il y a aussi un côté technique et financier puisque pour intégrer une partie en ligne, il faut embaucher une personne à plein temps pendant au moins six mois et pour le moment c’est pas la priorité. Et puis quand tu perds en ligne tu peux rager autant que tu veux alors que quand t’es dans la même pièce si tu râles trop, tu te prends une baffe (rire).

 

GF : Les jeux uniquement en local se sont fait de plus en plus rares mais on voit le genre revenir sur le devant de la scène...

MS : Oui, il y a vraiment un retour en force du genre surtout sur la scène indé et PC. D’ailleurs, en ce moment je joue à Overcooked et c’est mortel !

 

GF : Tu peux nous pitcher ton jeu rapidement ?

MS : Alors c’est un jeu stratégie arcade où chacun incarne un archi-démon. Le but va être de détruire son adversaire en utilisant les différents moyens mis a disposition. Tu vas pouvoir invoquer des sbires, construire des bâtiments ou utiliser les pouvoirs spécifiques à chaque démon. Ceux-ci sont au nombre de quatre au total puisqu’on peut y jouer à quatre.

 

GF : Vous êtes sur le jeu depuis combien de temps ?

MS : Moi j’ai commencé à travailler dessus il y trois ans mais seulement à temps partiel. Quand le core gameplay a été suffisamment stable, je me suis mis à plein temps dessus. Pour le moment on a monté un collectif, Monoleptic, avec trois personnes : moi, un australien et un gallois. Si tout va bien, le jeu sera en early access en mars 2017 et devrait sortir en version définitive six mois plus tard, grosso modo.

 

Matthieu, merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et bonne chance pour la suite, en espérant pouvoir bientôt s’étriper en enfer ! 

Tags :