Lumière sur

Voir tous les articles

[BGF 2017] Art et artisanat geek à la française

fr

Chez GamersFlag, nous avons choisi de passer notre week-end prolongé dans la superbe ville de Bordeaux. Et cela tombait bien, car le Bordeaux Geek Festival était là pour nous offrir diverses activités en lien avec ce qui nous anime à la rédaction : les jeux vidéo, les comics et la pop culture en général. Et ce que nous apprécions le plus, ce sont les échanges avec des passionnés, des artistes. C’est avec un plaisir non dissimulé que nous avons participé pour la seconde fois au BGF, qui s’est déroulé cette année non pas sur 3, mais bien 4 jours ! Durant ce véritable marathon geekesque, nous avons arpenté les allées de ce salon et fait un bon nombre de rencontres. Nous allons d'abord parler de deux d’entre elles, qui nous ont particulièrement marqué et ont été de véritables coups de cœur. Zoom sur ces découvertes.

 

Nous Sommes Des Héros : « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités »

Lors de notre tour de ce BGF 2017, nous sommes tombés sur un stand qui a eu sur nous un étrange pouvoir d’attraction. Suivant nos instincts de fans inconditionnels de super-héros, nous avons fait la connaissance de trois véritables héros – dont une héroïne, tout de même – Caroline, Maxime et Cyrille. Cette véritable communauté de l’anneau forge bagues, pendentifs, bracelets et autres artefacts légendaires selon vos envies, des plus classiques aux plus complexes, le tout avec des matériaux de haute qualité.

Nous Sommes Des Héros est une jeune SARL aubagnaise fondée en mars 2015 par les trois protagonistes cités plus haut ainsi que deux autres personnes :  Cyril et François. Tous sont issus de milieux professionnels différents : Caroline est ingénieure en agronomie, Maxime est quant à lui prothésiste dentaire tout comme Cyrille, François était sous-marinier dans les systèmes de communication et enfin Cyril est, à la base, chef de projet informatique.  

Les fondations de ce temple à la gloire de la culture populaire sont pour le moins surprenantes. C’est en effet après avoir vu le film Avengers que Maxime, subjugué par le personnage d’Iron Man, se met en quête d’une bague à l’effigie du charismatique personnage de Marvel. Ne trouvant pas ce qu’il cherchait, il décide donc de la fabriquer lui-même, ce qui lui permet d’avoir une bague personnalisée et unique, reflétant sa vision du personnage. A la suite de l’engouement suscité par cette création originale, Maxime décide de se lancer en tant qu’auto-entrepreneur en octobre 2014. Prothésiste de métier dans le secteur médical et ayant un laboratoire de prothèses sous la main, il réalise des prototypes en cire et les sculpte minutieusement à la main.  Ceux-ci sont alors coulés en Galaxium, un alliage à base de Chrome et de Cobalt. Outre sa résistance extrême, le Galaxium possède de nombreuses propriétés puisqu’il est inoxydable ou encore hypoallergénique.

Du fait de sa complexité et des contraintes sévères du Galaxium, le forgeron de « Nous sommes des héros » a dû mettre en œuvre des techniques et un matériel adapté pour pouvoir le dompter et le façonner. Concernant ses projets d’avenir l’entreprise voudrait, à terme, posséder un showroom qui lui permettrait d’exposer ses créations et également créer un siège pour la société. Enfin, deux autres personnes vont rejoindre l’équipe prochainement. Ces embauches témoignent de leur expansion, expansion qui ne se fera pas au détriment de la qualité du travail car les héros comptent bien garder leurs méthodes de production artisanales telles quelles.

Nos artistes travaillent également sur quelques projets sous contrat de licence avec Warner ou encore autour de la franchise Terminator, avec un objet collector qui est à la fois une bague et un pendentif afin de célébrer la ressortie au cinéma du second volet. Pour en savoir plus, nous vous invitons à faire un tour sur leur site internet, vous pouvez également les suivre sur Facebook, Instagram et Twitter.

 

David Illustrateur : un dessinateur de talent à l’avenir prometteur

Nous poursuivons notre visite avec un autre genre d’artiste, aussi talentueux que sympathique. Entre deux ventes et un Spider-Man en préparation, nous avons pu lui poser plusieurs questions sur son travail, son passé, son présent et, bien sûr, ses projets pour l’avenir.

En 2015, après l’obtention de son diplôme d’arts appliqués de l’école Pivaut de Nantes, il est repéré par une célèbre société de jeux vidéo montpelliéraine : Ubisoft, qui lui propose un test autour de la licence Might and Magic.  Celui-ci n’est finalement pas concluant et de son côté David ne se reconnaît pas dans les méthodes de travail. Les artistes qu’il côtoie sont plus orientés vers le numérique et travaillent exclusivement sur des tablettes graphiques tandis que de son côté, il préfère le dessin traditionnel, plus académique qui correspond plus à son identité. Suite à cette expérience, l’artiste décide de se lancer en freelance la même année. Il effectue diverses commissions, dont des portraits personnalisés étonnants, utilisant une photographie de la personne concernée comme support. Celle-ci est alors mise en scène et intégrée dans un décor de type culture populaire comme, par exemple, Star Wars. Ce type de commissions est une vraie signature, rencontrant un grand succès lors des salons.

En octobre 2016, il participe à la célèbre convention parisienne Comic Con, où son talent est reconnu par DC Comics, l’une des principales maisons d’édition américaine de comics que l’on ne présente plus, étant mondialement connue. A ce propos, alors que nous discutions de ses ambitions, il nous a confié vouloir intégrer l'éditeur américain sur la durée. Vous pourrez rencontrer prochainement ce talentueux illustrateur-graphiste en novembre 2017 à Vienne, ainsi qu’à Londres et Madrid en 2018. C’est donc une actualité très chargée qui attend notre artiste, entre les essais de colorisation avec DC sur des projets à venir et les divers salons auxquels il est invité. Vous pouvez suivre son actualité et ses nouveautés sur son site internet, Facebook et Twitter.

 

Cette année encore, nous avons fait la rencontre d’authentiques artistes, attachés à un savoir-faire participant au rayonnement d’une région et plus globalement du pays qui est le nôtre. Nous avons à cœur de soutenir ces passionnés qui, selon nous, méritent d’être davantage connus. Nous espérons qu’ils continueront de grandir et d’accroitre le nombre de ceux qui suivent leur évolution. Nous remercions les membres de Nous sommes des héros présents sur le salon et David Herbouiller pour le temps qu’ils nous ont consacré et leur gentillesse. Nous remercions également l’organisation du BGF qui rend possibles ces rencontres.

Tags :