Lumière sur

Voir tous les articles

[BGF 2017] Solidarité et passion, pour le plaisir ou pour la bonne cause

fr

Après avoir parlé de jeux vidéo et de rencontres sous le signe de la pop culture, intéressons-nous maintenant à d’autres personnes qui n’ont pas de rapport direct avec notre base éditoriale mais qui partagent leur amour pour ce qu’ils font avec beaucoup de gentillesse et de générosité. C’est pour cela que nous avons choisi de parler d’Osake, une structure qui importe du saké en direct du Japon, entre autres. Dans un tout autre registre, nous avons pu découvrir des initiatives solidaires comme le 4L Trophy et l’Argentina Trophy sur le stand qui leur était dédié et nous nous devons de vous en parler. Enfin, place à un petit récapitulatif où nous donnerons notre avis sur le salon 2017 en général.

 

Osake, la qualité au rendez-vous

Comme nous l’avons dit en introduction, Osake est une société qui importe des sakés venus tout droit du Japon, entre autres activités. Les très sympathiques Julien et Siméon nous ont expliqué en quoi consistait leur activité et ont fait un rapide résumé de l’histoire d’Osake. C’est en 2009 que commence l’aventure. L’objectif initial était d’importer le vin japonais mais les deux amis vont découvrir les brasseurs japonais et leur production. Commence ensuite la mise en place d’un réseau spécifique pour les importations. Celles-ci débutent en 2012 et lancent totalement la machine Osake.

L’établissement est situé à Saint-Etienne et des revendeurs sont éparpillés dans quelques villes dans toute la France et en Suisse, en plus d’une boutique en ligne belge qui est leur partenaire. Vous pouvez, bien entendu, retrouver leur catalogue de sakés, spiritueux et autres sur leur boutique en ligne. Osake propose également une formation certifiante reconnue par plusieurs pays afin de devenir saké-sommelier, une initiative intéressante qui en dit long sur la volonté de Julien et Siméon de s’inscrire également dans une démarche de partage en vue de faire connaitre ces produits par le plus grand nombre.

Il nous reste donc à remercier Julien et Siméon pour avoir pris le temps de nous parler d’eux et de leur métier et à vous conseiller de suivre Osake sur les réseaux sociaux si tout ceci vous intéresse. Sur Facebook, mais également Youtube où ils publient des vidéos très intéressantes autour d’Osake et de l’histoire du saké en général.

 

4L Trophy – Argentina Trophy : deux raids solidaires ouvert aux étudiants pour vivre une expérience unique

Il est temps de nous aventurer sous les tentes – où la chaleur est difficilement supportable – dans lesquelles sont installés les courses de drones et autre stand de tir à l’arc. Nous repérons un emplacement coloré et décoré de palmiers, totalement raccord avec la canicule ambiante. Dans cette ambiance orientale, nous faisons la connaissance d’une jeune femme qui nous renseigne sur les deux raids représentés sur le stand.

Commençons par le 4L Trophy. Vous en avez peut-être déjà entendu parler, que ce soit par le biais des médias télévisés ou la presse écrite. Il s’agit d’un rallye bénévole et solidaire ouvert aux étudiants dont la 20ème édition a eu lieu cette année, du 16 au 26 février. Cette édition a été remportée par l’équipage 1779 composé par Jean Galpin et Sabine Ossonce. Les équipages, fonctionnant par binômes, embarquent à bord de leur 4L avec du matériel et des fournitures scolaires destinés aux enfants les plus démunis du désert marocain. La particularité de cette course ? Récompenser le duo qui s’orientera le mieux et, de fait, parcourra le moins de kilomètres. Il s’agit incontestablement d’une expérience formatrice qui change une vie. La prochaine édition aura lieu du 15 au 25 février 2018 et si vous vous sentez prêts à relever le défi, comme nos amis, pourquoi ne pas tenter votre chance et contribuer à l’effort de l’association Enfants du Désert ?

Enfin, nous avons parlé de l’Argentina Trophy, une autre initiative similaire dont la première édition a eu lieu le 28 avril dernier. Pendant dix jours, les concurrents âgés de 18 à 30 ans ont dû se débrouiller avec un road-book, une carte et une boussole pour rallier quotidiennement le bivouac du soir, tout en faisant face à l’immensité des terres argentines et leur incroyable diversité de paysages. Cette fois-ci ce n’est pas à bord d’une Renault 4L que vous accomplirez votre périple mais au volant d’une Chevrolet Corsa (modèle d’Opel Corsa distribuée sur le marché Argentin par Chevrolet). Votre bolide vous attendra directement sur place et sa location ainsi que le vol A/R, les hébergements ainsi que l’assistance médicale et mécanique sont inclus. Un concept all-inclusive offrant une expérience différente et susceptible de convaincre les indécis qui hésiteraient à se lancer dans un raid comme le 4L Trophy. Si participer à l’Argentina Trophy est un projet qui vous intéresse, la prochaine édition aura lieu du 27 avril au 09 mai 2018.

Petite information supplémentaire concernant le 4L Trophy, sachez que des amis de GamersFlag vont participer à l’édition 2018 : l’Equipe 175 composée de Théo Richer et Guillaume Bégué. Si vous avez envie de suivre les aventures du duo, vous pouvez faire un tour sur leur site internet, Facebook, Twitter et Instagram. Vous pouvez également leur faire un don pour les aider à accomplir leur voyage !

 

Le BGF 2017, une bonne expérience

C’est la seconde fois que nous nous rendons au Bordeaux Geek Festival et pour le moment, nous n’avons jamais connu de problème majeur. L’organisation est sérieuse et le salon en lui-même semble rester constant dans la qualité – la première édition, il y a deux ans, était à priori plus petite et on peut estimer que la seconde édition de l’an dernier a constitué une très bonne avancée, avec une taille très respectable pour un aussi jeune salon.

Cette itération 2017 nous a semblé légèrement moins fournie que l’an dernier en terme de diversité dans les stands – ça reste à confirmer – mais le fait que les stands de vente de goodies soient un peu moins nombreux que sur d’autres salons n’est pas forcément un mal, loin de là. Les artistes sont toujours de la partie et les conférences ne manquaient pas d’intérêt tout en étant très variées – normal, sur 4jours, il y a le temps de proposer pas mal de choses. Le seul point regrettable au final, fut certainement d’avoir proposé la quasi-totalité de ces conférences dans des tentes en extérieur où il faisait une chaleur atroce. On espère que ça ira mieux l’an prochain.

A souligner que les stands étaient organisés de façon à créer quelques espaces dédiés à un univers en particulier (l'espace autour de la robotique, par exemple), ce qui a donné un aspect plus rangé et moins chaotique qu'il pouvait l'être l'an dernier. Un bon point, encore, pour l'organisation. Enfin, beaucoup d'animations étaient proposées un peu partout sur le salon, avec plusieurs scènes dédiées à des activités différentes (e-sport, Just Dance, quizz, démonstrations de sabres laser). On ne s'ennuyait vraiment pas. 

 

Pour conclure, nous avons beaucoup apprécié notre passage au BGF 2017 en général et rencontrer ces exposants en particulier a été un vrai plaisir. Parler d’initiatives comme le 4L et l’Argentina Trophy est toujours très enrichissant et nous permet de connaître d’autres manières d’être utiles pour des causes nobles. Dans un autre ordre d’idée, découvrir des personnes passionnées et amoureuses des produits de qualité comme peuvent l’être les fondateurs d’Osake est un vrai bonheur. On a clairement hâte d’être au BGF 2018 pour d’autres rencontres.

 

La partie sur le 4L Trophy et l'Argentina Trophy a été rédigée par Jennifer, le reste de l'article par William.

Tags :