Final Fantasy VII : On the Way to a Smile, notre review !

Notre avis sur l’édition française du recueil de nouvelles révélant les évènements entre Final Fantasy VII et Advent Children !

Final Fantasy VII, l’un des épisodes les plus appréciés de la série, avait eu droit à sa Compilation regroupant tout un tas d’éléments multi-supports, que ce soit des jeux vidéo, avec des jeux consoles (Crisis Core sur PSP, Dirge of Cerberus sur PS2), mobiles (Before Crisis et un stand-alone du mini-jeu de snowboard, seulement au Japon) ou encore en film, avec le fameux Advent Children. A la sortie de la version blu-ray Complete dudit film, un recueil de nouvelles appelé On the Way to a Smile est sorti au Japon, c’était en 2009 et il nous aura fallu attendre près de 5 ans pour avoir droit à une édition française, notre avis.

 

On the Way to a Smile, qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, précisons que le recueil est composé de plusieurs segments réunis dans un ordre logique. La plupart des personnages importants du jeu original sont mis en scène afin de décrire comment le monde (et Midgard/Edge en particulier) est arrivé au point où il en est dans Advent Children, et surtout, il permet d’en savoir plus sur la façon dont les géostigmates sont apparus.

Les nouvelles mettent en scène et dans cet ordre : Denzel, en deux parties, Tifa, Barret, Yuffie, Rouge XIII, une partie sur la Shinra et enfin, une sur la Rivière de la Vie. Ces nouvelles réunies ont été écrites par Kazushige Nojima, scénariste du jeu original, et cela se sent. La construction des nouvelles nous fait ressentir des choses bien plus proches du jeu que du film qui fut sa suite, cela étant surtout perceptible au début, même si l’avis que l’on peut se faire de ce poit de vue est très subjectif. Les trois premières parties se révèlent très proches de Final Fantasy VII dans la construction dramatique (le fait que certains évènements aient lieu en parallèle de l’aventure originale peut éventuellement jouer sur ce ressenti) et amènent doucement vers Advent Children. En bref, ce recueil de nouvelles a réveillé d’excellents souvenirs, et nul doute que tout fan du 7ème épisode ressentira la même chose en parcourant cette édition.

Outre la patte de Nojima, ces nouvelles révèlent également des points qui se voulaient assez flous dans Advent Children et qui trouvent une explication ici. Comment Tifa en est-elle arrivée à rouvrir un bar ? Comment Denzel a-t-il été contaminé ? D’où proviennent exactement les géostigmates ? Et tout un tas de petits éléments qui viennent agréablement compléter la déjà plus claire édition Complete du film.

 

L’édition française : fidélité à toute épreuve

Un livre, c’est avant tout un objet, et les fans de jeux vidéo sont souvent exigeants avec la qualité des produits dérivés de leurs sagas préférées. L’ouvrage édité par Lumen en France est, à ce titre, de qualité très honnête et se présente sous la forme d’un livre au même format que la version japonaise (22 sur 14 cms pour les plus pointilleux), avec une couverture rigide, au même visuel que l’original et un étui plastique plutôt pratique par-dessus le tout. La qualité du papier est en adéquation avec le reste de l’objet, qui présente donc vraiment bien.

La fidélité à l’original se retrouve également dans la traduction des textes, pas loin d’être parfaite. Souvenons-nous que si certaines de ces nouvelles avaient connu une parution en Europe (dans le coffret collector limité du DVD d’Advent Children, si, si, souvenez-vous !), aucune n’a été traduite en français. L’effort est d’autant plus apprécié que les traductions de nouvelles japonaises sur le jeu vidéo ne sont pas si fréquentes, même si en ce qui concerne Final Fantasy VII, le risque est relatif vu la popularité du jeu dans notre pays.

 

Pour résumer, nous nous devons de remercier la toute jeune maison d’édition Lumen pour avoir écouté les communautés de fans et sorti ce très bel ouvrage qui apporte une réelle valeur ajoutée à l’univers de Final Fantasy VII. Fort du concours de son scénariste original, le background de la Compilation of Final Fantasy VII s’étoffe encore un peu, et en français. Un objet et une œuvre à posséder pour tous les fans.

 

Un grand merci à Lumen Editions pour nous avoir fourni un exemplaire test de ce Final Fantasy VII : On the Way to a Smile.

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑