Resident Evil 4 Ultimate HD Edition, notre test

Nouvelle version PC pour Resident Evil 4, notre avis.

Resident Evil 4 a eu droit à des portages sur à peu près tous les supports qui ont pu le faire tourner. Après la version originale sur Gamecube, ce fut la PlayStation 2, la première version PC de 2007, la Nintendo Wii, puis les portages HD sur PlayStation 3 et Xbox 360. Après ce premier essai sur PC peu concluant, les développeurs de chez Capcom ont annoncé récemment ce Resident Evil 4 Ultimate HD Edition, façon de donner enfin une vraie version au PC ?

 

Upgrade graphique ?

Puisque le jeu est maintenant assez connu, passons rapidement sur le scénario qui vous voit incarner Leon S. Kennedy dans sa quête consistant à délivrer la fille du président des Etats-Unis, détenue par un groupuscule espagnol, en Europe. Ce pitch vous amène donc dans un petit village reculé (et glauque, hein, faut ce qu’il faut), vers lequel la fille en question aurait été aperçue. Certes, on ne voit pas trop qui serait assez atteint pour être allé près de ce village mais, admettons.

Le scénario n’est pas à proprement parler le point fort de Resident Evil 4, aussi, nous allons tout de suite enchaîner sur ce qui fait l’attrait éventuel de cette version, l’amélioration visuelle. Les développeurs ont tâché de modifier deux aspects principaux, les textures d’une part et la résolution de l’autre, tout en ajoutant quelques options graphiques. Ainsi, ces options permettent le 60 FPS et un anti-aliasing x8. Pour ce qui est de la résolution, pouvoir monter très haut en natif apporte indéniablement une finesse accrue au jeu, mais du côté des textures, le constat est un peu moins réjouissant.

Force est de constater que si la qualité a réellement été rehaussée par rapport à l’original (il suffit de laisser les textures originales dans les options pour le constater), le résultat n’est pas toujours excellent, et peut même être moins fin que certains mods qui ont vu le jour pour la version précédente. L’interface profite, elle, d’une finesse également appréciable, au même titre que le HUD, ce qui nous donne quelque chose de très lisible et esthétique.

Des bugs, encore …

Le fait de pouvoir monter le jeu à 60 FPS, c’est clairement prometteur, mais il faut toutefois noter que certaines animations ou certains passages entraînent des chutes de framerate assez gênantes quoique rares. En particulier lors de la recharge de votre arme de sniper. Mais les chutes de framerate ne sont pas les seuls bugs que vous rencontrerez.

Dès le début de la campagne solo, un problème de synchronisation entre son et mouvement des lèvres des personnages est venu ternir notre impression, mais ce n’est pas tout, puisque certaines missions en mode Mercenaries sont très buguées (entre écrans noirs et bugs pratiques) et certaines apparitions de touches mal synchronisées lors des cutscènes (il est fréquent d’avoir les touches du mode clavier + souris, au lieu de celles de la manette lors de ces phases, si l’on joue à la manette). Enfin, dernier point dommageable, mais qui n’est pas un bug en soi, c’est le fait que les cinématiques ou cutscenes du mode Separate Ways ne soient pas passées en HD, certes, il s’agit d’un mode bonus, mais l’effort aurait été apprécié pour un jeu aussi aimé.

Au-delà de ces points, la maniabilité au clavier et à la souris est plutôt bien pensée, bien que la manette soit recommandée et il s’agit là de la version PC qui aurait dû sortir en 2007, la HD en plus et quelques bugs en trop. Gageons qu’un patch devrait corriger ces problèmes pour faire de ce Resident Evil 4 Ultimate HD Edition, la meilleure version de ce jeu culte.

 

Verdict

7/10

Certes, le gameplay de Resident Evil 4 a pris un petit coup de vieux, mais pour beaucoup, il était le compromis idéal entre les premiers opus, assez rigides, et ceux qui ont suivi, très souples et orientés action. Cela ne doit pas décourager les fans nostalgiques, comme les petits nouveaux, mais attention, cette version comporte encore son lot de bugs, et conséquences d’une optimisation chancelante. Espérons qu’un patch gomme tous ces défauts et vous pourrez facilement ajouter 1 ou 2 points à notre verdict.

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑