[TGS 2015] Nos aventures Jeux Vidéo

Nos aventures liées au jeu vidéo durant le Toulouse Game Show 2015.

Ce Toulouse Game Show 2015 aura été intéressant sur pas mal de points mais aura manqué de stands en terme de jeux vidéo à découvrir – en bref, de jeux méconnus, autres que les traditionnelles bornes permettant de jouer aux blockbusters récents. Nous avons tout de même pu rencontrer quelques acteurs du milieu, avec une poignée de jeux indépendants présents, un stand tenu par une association toulousaine qui promeut FIFA et PES, ainsi qu’un nouvel essai de l’Oculus Rift, après notre premier ressenti, l’an dernier.

 

A Thief’s Melody, une jolie découverte

La bonne surprise chez les indés, ce fut A Thief’s Melody, développé par Mathias Fontmarty. Il développe ce jeu tout seul depuis deux ans et, pour le moment, la démo jouable de 45 minutes est très prometteuse.  L’originalité du jeu est une totale liberté de se déplacer dans le monde : on peut voler, marcher sur les murs et explorer chaque recoin du jeu. Parmi les inspirations, le développeur nous a cité Zelda et Beyond Good and Evil, de sacrés références. Bon, par contre, on va pas se le cacher, le jeu aurait bien besoin d’un petit coup de polish au niveau technique, mais rien de bien méchant non plus.

La démo est gratuite et librement téléchargeable sur le site du jeu, donc n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil.

 

Virtual Soccer Tolosa, on parle jeux de foot dans la ville rose, et au-delà

Ce TGS 2015 a accueilli l’association Virtual Soccer Tolosa PES-FIFA, qui organise des tournois de jeux vidéo Vous l’aurez compris, elle se spécialise dans des rencontres autour des jeux de football bien connus : FIFA et, surtout, Pro Evolution Soccer – ou PES pour les intimes. L’occasion était belle pour Marie De Rossi, Sylvain – aka Snow –, Jimmy ou encore Youssef, tous présents pour l’occasion, d’organiser des tournois avec de petits lots à gagner pour les visiteurs.

Pour avoir une histoire à raconter à ce sujet, la team GamersFlag a tenté sa chance pour voir jusqu’où elle irait. Si Cuchulainn n’a pas démérité, il a perdu au premier tour, de très peu, après un très beau match. Personnellement, j’ai été jusqu’au tour final, mais battu en quart, avec une sacré raclée à la clé par le futur vainqueur – c’est en tout cas ce que semble indiquer la page Facebook de l’association. Pas de places pour le Toulouse-Nice du soir pour la team, dommage !

 

Oculus Rift, deuxième service !

L’an dernier, nous avions déjà essayé les deux versions de l’Oculus Rift, la première sans phases de gameplay et la seconde dans une démo où l’on devait se déplacer dans un environnement assez sombre. Cette année, la démo est un peu plus ambitieuse et permet de jouer en coopération. Vous devez contrôler un véhicule militaire, tandis qu’un coéquipier s’occupe de gérer le fusil mitrailleur situé au-dessus.

Dans la théorie, le concept est intéressant et donne une bonne idée de ce que pourrait donner un jeu coopératif local avec ce genre de périphériques. Le souci venait en fait surtout des réactions physiques de la voiture aux bosses ou reliefs rencontrés lors de la conduite. En bref, il était très facile de partir en tonneaux et avec ce genre de casques, trop de mouvement donne très vite la nausée. Expérience assez mitigée, donc.

 

Le Toulouse Game Show 2015 aura donc tout de même permis de découvrir ou redécouvrir quelques expériences intéressantes, mais également de rencontrer des personnes qui tentent de faire vivre notre passion commune par le biais d’association. Ajoutons à cela les présences de nombreuses bornes aux jeux très connus, les présences de Marcus et Kayane ou encore l’organisation de tournois de Heroes of the Storm et Heartstone pour un cashprize global de 5000€, il y avait quand même quelques petites choses à voir malgré tout. 

 

Partie sur A Thief”s Melody par Cuchulainn, reste de l’article par Powerfull04.

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑