[INTERVIEW] ToastYourGame, la conception de jeux vidéo

Nous avons eu l’occasion de rencontrer les fondateurs de ToastYourGame. ToastYourGame est un forum communautaire où les internautes échangent leur savoir sur certains domaines tels que le graphisme 2D/3D, le Sound Design, le Game Design ainsi que la programmation, afin de créer des jeux vidéo. Ce site peut aussi servir d’intermédiaire pour former des teams pour concevoir des jeux. Par exemple un internaute dépose une idée de jeu, d’autres vont réagir par rapport à celle-ci et vont proposer leur aide ou l’internaute à l’origine de l’idée va demander si telle ou telle personne serait intéressée pour réaliser les graphismes, la programmation etc. Ce site est à la base un projet étudiant d’EPITECH.

 

GamersFlag est parti à la rencontre de l’équipe composée de :

– Sébastien, Lead Designer du groupe, il est à l’origine de l’idée de Toast Your Game.
– Tanguy qui est le chef de projet du groupe, qui s’occupe de l’encadrement.
– Sarah qui s’occupe de la partie communication.
– Patrick est administrateur système, il se charge de la mise en place des serveurs et des outils (ex : pour les tutoriels). Il est le community manager du groupe, postant leurs dernières actualités via les réseaux sociaux comme Twitter ou encore Facebook.

Bonjour l’équipe de Toast Your Game ! Merci d’avoir accepté cette interview. Première question, qu’est-ce que Toast Your Game?

Sébastien : C’est une plateforme Web qui a pour but de promouvoir la création de jeu vidéo indépendant. On propose aux gens des ressources et tutoriels. Ils peuvent créer leurs propres tutoriels.
Le jeu vidéo c’est un bien grand domaine, on a tâché de rassembler tout ce qui y touchait dans un tout, notre site. Par exemple pour un jeune développeur qui veut se lancer dans le jeu vidéo, il ne sait pas trop comment s’y prendre et se pose beaucoup de questions. Il va sur notre site, il trouvera une aide sur les forums, des tutoriels, des ressources. Dans un jeu vidéo on a souvent besoin de modèles 3D, de sons. Nous, les développeurs c’est pas vraiment notre domaine donc on peut pas faire ça facilement.
Après que ce ne soit pas forcément pour les développeurs mais aussi les graphistes, Sound designer. Même un écrivain qui veut se lancer dans le scénario de jeu vidéo, trouvera de l’aide, des conseils, trouver une équipe ou en former une et lancer un projet, un jeu vidéo. Et puis après je sais pas, révolutionner le monde du jeu vidéo *rire*.

Tanguy : Le jeu vidéo ce n’est pas que la partie « code » comme beaucoup de gens pourraient le penser. Il y a pas mal de sites qui font des tutoriels dans un peu tous les domaines mais aucun qui est vraiment axé sur les jeux vidéo. Par exemple il y a OpenClassroom, qui fait énormément de tutoriel mais est essentiellement orienté code. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de tutoriels sur le sound design, le graphisme, etc. Après il y a des sites qui sont spécialisés dans les tutoriels Photoshop mais qui ne sont pas dédiés au jeu vidéo.

Sébastien : On part du principe que la personne qui arrive sur notre site connait bien son domaine. Nous sommes plus orientés dans la conception pure de jeu. « Comment appliquer votre domaine dans le jeu vidéo ? ». Après s’il y a des personnes qui demandent des choses plus classiques, pourquoi pas mais on essaiera toujours d’être assez orienté jeu vidéo. Parce qu’il y a pas mal de sites qui font des tutos à droite et à gauche.

Donc, si jamais un néophyte, qui ne possède aucune compétence dans un domaine, vient sur votre site, est-ce qu’il y trouvera son compte ?

Tanguy : S’il est vraiment novice, il risque de ne pas comprendre les tutoriels de notre site et s’il va demander de l’aide sur les forums, j’imagine qu’il va être redirigé vers des sites qui apprennent les bases.

Sébastien : Un néophyte n’ayant aucune base se découragerait rapidement. Il y a beaucoup de gens qui ne savent pas comment ça marche un jeu vidéo et qui veulent se lancer. J’ai déjà vu plusieurs post sur des forums des gens qui disent « j’veux faire un MMO, j’ai une super idée ! Ça va être comme ça !» . En fait, ils ne cherchent pas du tout à savoir comment le faire. Le jeu vidéo c’est quand même un domaine très bancal quand on se lance tout seul. C’est un peu ” j’veux faire des sous mais j’ai pas d’sous”. Ca rapporte rien au début tant qu’on n’a pas lancé le jeu, de plus il n’y a aucune garantie que ça marche après. J’ai vu un documentaire/film qui s’appelle « Indie Game : The Movie », qui est super intéressant car il montre le processus, comment deux, trois voire une personne arrive à faire un jeu pas seulement avec les difficultés techniques mais aussi morales. Comment leur vie quotidienne est affectée.

Comme les programmeurs qui ne dorment plus !

*rire*

Sébastien : Du coup j’me suis dit « ha pour être développeur indépendant faut être taré » ! *rire*.

Tanguy : On a bien fait d’entrer à Epitech ! *rire*

Sarah : C’est pour ça que sur notre site, on pourra trouver tout ce qu’il faut pour les graphismes, la programmation. Pour éviter aux gens d’être bloqués.

Sébastien : C’est pour ça aussi qu’on s’est pas vraiment orienté néophyte. Genre si une personne commence à regarder les tutoriels de programmation, à la moindre petite notion technique elle ne va rien comprendre.

Tanguy : On ne veut pas faire concurrence à ces sites qui marchent bien déjà donc on mise plus sur la complémentarité avec ceux-ci.

Sébastien : Pour reprendre un exemple, une personne qui veut faire un scénario et qui n’y connait rien en grammaire et orthographe, on va ne pas lui faire un cours dessus.

Sur votre site, au niveau tutoriel, c’est divisé en plusieurs sections du genre 3D, programmation, Game Design…

Tanguy : Il y a quatre catégories : la programmation, le graphisme, les sons et le design.

Design, Game Design ? Ou Design d’interface?

Tanguy: Game design. Le Game Design et la programmation sont deux domaines qui vont ensemble. Le Game Design est plus dirigé vers les règles du jeu alors que la programmation c’est plus technique. Les tutos de programmation seront vraiment orientés technique, avec des conseils.

Dans le genre “n’oublie pas le point-virgule” ?

Tanguy : Voilà. Alors que le Game Design se pose plus la question de comment faire un gameplay ? Comment faire un jeu qui marche ? Comment ne pas perdre le joueur au bout de deux minutes de jeu ? Il y a une chose très importante dans le jeu vidéo c’est le Level Design. Dans un jeu bien réalisé, le premier niveau permet d’apprendre à jouer. Après le premier niveau le joueur doit tout savoir des règles principales.

Du coup dans Game Design vous avez mêlé Game et Design ?

Tanguy : Pour le moment on a mis Game Design mais l’idée serait d’avoir plus une partie conception, je ne sais pas comment dire. Dans le but de répondre aux problématiques qu’on a avant de commencer à programmer. Avant de lancer le projet. La conception du cahier des charges par exemple. Comment on va faire ça, toutes les petites choses ?

Comme les Game Doc qui servent à l’équipe de communication interne ?

Tanguy : Ouais, dans ce genre-là. Comment rédiger ça, comment gérer le temps, qu’ils ne fassent les erreurs de débutant qu’on fait tous. Comme avoir un projet très ambitieux par rapport à nos capacités.

Niveau ressource, c’est plus la communauté qui partage ou c’est vous ?

Sébastien : Ce serait plus la communauté concrètement. On verrait bien les internautes proposer des sortes de packs de son, de modèles 3D, d’animations et dire “voilà j’ai fait ça”.

Sarah : Qu’ils échangent vraiment entre eux leurs productions pour aider. Après cela on peut très bien avoir le jeu d’une personne avec des graphismes d’un autre internaute.

Sébastien : Comme ça y’a pas de problème de droit d’auteur.

Justement comment gérez-vous le problème des droits d’auteurs ?

Patrick : Côté ressources on veut que ce soit plutôt libre. On a mis en place un système sur le site qui est de lier chacune des ressources à une licence creative commons. Il en existe six ou huit, qui ont plusieurs niveaux. Soit tu autorises quelqu’un à utiliser ta ressource, à la modifier, à la vendre ou soit t’as simplement le droit de l’utiliser mais aucun droit de modification ou vente.

Sébastien : L’intérêt de mettre en place ces ressources, pour le programmeur c’est plus simple d’avoir quelque chose sur lequel se baser, avoir quelque chose de sympa. Et peut aussi permettre à la personne qui a partagé les ressources de se faire connaître. Exemple « machin fait des bonnes productions, on va lui demander ». Et là, il y a un groupe qui se forme et ils partent faire des projets. Le but est de se faire connaître, de rentrer en contact avec ce monde.

Patrick : La licence on fait en sorte qu’elle soit bien visible avec la ressource parce ça fait partie des problèmes qu’on rencontre quand on trouve une ressource en ligne, on ne sait pas de quels droits on dispose.

Tout le monde peut poster des tutoriels ?

Sébastien : Déjà il faut être membre, de même pour poster des ressources.

Sarah : Ensuite le tutoriel est vérifié par nous pour vérifier l’information, la compréhension de celle-ci et le fait qu’il ne s’agit pas d’un simple plagiat.

Sébastien : Et puis, il est important de ne pas perdre le lecteur dans le tutoriel, ça peut être très clair pour ceux qui connaissent la technologie mais pas pour les autres.

Les tutos on peut les faire en vidéo et par écrit ?

Tanguy : Uniquement à l’écrit, on n’a pas pensé aux vidéos. Après il y a la possibilité d’intégrer sa propre vidéo par Youtube.

Sébastien : Si jamais il y a de la demande de la part de la communauté, c’est toujours possible de rajouter cette fonction. Ce qui est plus pratique avec une plateforme web, c’est qu’il y a toujours moyen de modifier directement le tuto écrit avec les caches alors que la vidéo…

Sinon, pour le moment c’est vous qui faites les tutoriels ?

Tanguy : On essaie tous d’en faire un peu, le but c’est de remplir la plateforme.

Sébastien : Nous on aimerait bien que ce soit plus la communauté plus tard, quand il y aura plus de monde. On n’est pas tous forcément bien calé dans tous les domaines et on n’a pas non plus le temps comme on est étudiant, avec les cours.

Tanguy : On a rencontré d’autres groupes qui étaient plus jeu vidéo, ça va faire plus d’un an qu’ils sont dans leur techno, ils commencent à avoir une certaine expérience, donc on commence à les contacter pour leur demander « Hé vient faire des tutos chez nous ! ».

Sébastien : S’ils peuvent c’est tout bénef’ pour eux comme pour nous. Nous ça nous fait plus de tuto et pour eux ça peut leur permettre de faire de la pub

Il y a une partie actualité sur votre site, c’est quoi ? C’est de l’actualité en général sur les jeux vidéo ? Ou plus sur les jeux indépendants ?

Sébastien : Ce serait plus jeux en général, même si c’est mieux de parler seulement de jeu indépendant, comme c’est typiquement ce qu’on veut soutenir. Ce serait aussi les dernières technologies comme l’Unreal Engine ou les derniers langages de programmation, par exemple.
Après, quand tu es un vrai gamer, tu peux autant apprécier les jeux grosse prod’ que les jeux indépendant. Tu arrives à discerner ce qui est plus ou moins bien. On dit pas que le meilleur jeu c’est Call Of Duty. *rire*
On est vraiment une communauté qui connait bien son domaine et qui ne s’arrête pas qu’à jouer. Une communauté qui cherche à savoir comment ça fonctionne et qui apprécie cet « art » qui n’est pas encore reconnu en France.

Donc niveau actu, je vais retrouver tout ce qui est dernier langages de programmation, technologie ? Il n’y aura pas de reviews ?

Sarah : ça reviendra après comme les tutos pour les derniers graphismes et autres.

Sébastien : Après pour les tests, le but c’est d’avoir le jeu avant sa sortie donc déjà il faudrait qu’on soit reconnu en tant que tel, après pourquoi pas. Mais là on préfère se concentrer sur la technique, comment il a été créé. Ça pourrait servir aussi pour toutes les personnes qui souhaitent écrire sur les jeux vidéo, mais à ce moment-là, il nous faudrait du monde.

Votre site est en ligne depuis combien de temps ?

Sébastien : Le site est resté trois mois en bêta, d’octobre à décembre. Maintenant c’est la version finale qui est en place depuis un mois.

Du coup vous avez combien de membres sur le forum ?

Sébastien : Aujourd’hui on est à une trentaine de membres actifs !

Prochain objectif ?

Sébastien : Avoir plus de tutos dont un qui traiterait d’une manière général du jeu vidéo, comme une introduction à la conception. Comprendre comment ça marche. Mais il faudrait que plusieurs personnes l’écrivent, parce que, déjà au niveau du groupe, on peut pas tout connaître. Après, avoir genre deux trois tutos dans chaque section. Une fois qu’on aura fait ça on pourra vraiment faire de la comm’ sur notre site, parce que là on risque de décevoir les personnes qui vont venir sur notre site, comme il n’y a pas assez de contenu.

Merci d’avoir répondu à nos questions !

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑