Lumière sur

Voir tous les articles

E3 2015 : La Conférence Sony

fr

La conférence E3 de Sony s’est tenue à 3h du matin par chez nous et on était là pour la vivre en direct. Maintenant, il est l’heure de vous faire part de ce qui a été annoncé, et inutile de dire que cet article a un côté très jouissif. Car, oui, cette conférence a certainement été l’un des événements majeurs de l’industrie de ces dix dernières années, et vous allez comprendre pourquoi.

 

On commence fort, et on enchaîne très fort !

La conférence s’ouvre sur un petit medley, suivi de l’intervention de Shawn Layden qui lance tout de suite un trailer avec du gameplay pour The Last Guardian. Ca ressemble énormément à Ico, le gameplay a l’air très axé sur l’entraide entre le garçon et la créature à plumes, et même si on a parfois du mal à saisir la logique de certaines actions, ça fait sacrément plaisir de revoir ce jeu. Celui-ci est même prévu pour 2016, sans précision supplémentaire. Fumito Ueda est même présent dans l’assistance et Shuhei Yoshida déclare attendre ce jour depuis très longtemps, on veut bien le croire !

Vient ensuite le patron de Guerilla Games qui vient annoncer la nouvelle franchise du studio, le dénommée Horizon : Zero Dawn, et qui nous met à la tête d’une guerrière avec un arc semi-futuriste qui traque des animaux mi-robots, mi-organiques dans des paysages très jolis à voir. L’héroïne semble faire partie d’une tribu presque inspirée des hommes des cavernes, mais tout en ayant un style très particulier et des technologies plus avancées, très prometteur. On enchaîne ensuite avec un trailer enneigé du prochain Hitman, qui n’a pas – encore – de sous-titre et dont la béta sera exclusive aux précommandes et six maps Contracts exclusives à la PlayStation 4.

On enchaîne ensuite sur Street Fighter V qui confirme son exclusivité PlayStation 4, ainsi que les personnages Cammy et Birdie. La béta multijoueur est annoncée pour le 23 juillet. No Man’s Sky en remet une couche en proposant un peu de gameplay une fois posé sur une planète générée de manière procédurale – toujours aucun temps de chargement entre l’espace et l’atterrissage, on est toujours aussi fans ! – et la PlayStation 4 est confirmée comme le premier support du jeu, suivie du PC par la suite. Nouveau projet pour Media Molecule, avec le jeu Dreams qui se propose de façonner vos rêves en utilisant votre DualShock 4, par les mouvements ou les touches. Le résultat est magnifique et promet, en attendant d’avoir tout ça en mains, la Paris Games Week est le rendez-vous désigné par les développeurs pour cela !

 

Le jour de gloire

La conférence continue avec la présentation de Firewatch, un jeu délirant où on peut déambuler avec à peu près n’importe quoi en main – armes ou … tortue ! – et qui semble bien barré. Destiny est également de la partie avec l’annonce de contenu exclusif sur PlayStation 4 pour l’extension The Taken King, à venir le 15 septembre. Côté Assassin’s Creed Syndicate, la mission The Deadful Crimes sera exclusive à la PlayStation 4 et un nouveau trailer est dévoilé. Square Enix est de la partie et dévoile World of Final Fantasy, une version très … japonaise mettant en scène les héros de la saga dans un univers chibi à la sauce SD – comme certains épisodes de la série numérotée. Disponible sur PlayStation 4 et Vita.

Et c’est là que tout bascule, que cette conférence va devenir complètement folle, puisque ce que presque tout le monde attendait depuis 2005 – et même depuis la PlayStation 2 pour certains – arriva. Square Enix prépare un remake de Final Fantasy VII ! Je pensais ne jamais écrire ça de mon vivant, mais c’est pourtant annoncé et un trailer en CGI est dévoilé. On a hâte d’en voir plus durant la conférence Square Enix, à suivre sur le Twitch de Gamersflag avec nos commentaires. Le jeu arrivera d’abord sur PlayStation 4.

Ensuite, le label Devolver nous présente ses prochaines productions avec notamment Crossing Souls et Mother Russia Bleeds, prometteur et toujours dans cette veine très visuelle, on aime beaucoup. A peine le temps de se remettre de Final Fantasy VII que Yu Suzuki vient en personne annoncer que Shenmue III va débuter un Kickstarter pour tenter de se financer – les 2 millions de dollars réclamés ont été atteints il y a quelques heures, un record, mais les autres objectifs sont encore à obtenir – et connaître enfin la suite. Si le projet atteint 4 millions de dollars, il contiendra un résumé des deux premiers jeux, des sous-titres ou encore des mini-jeux et quêtes supplémentaires. Et dans la foulée, Batman : Arkham Knight annonce des missions dédiées à l’Epouvantail en exclusivité sur PlayStation 4 – et le trailer donne sacrément envie.

 

Du Morpheus mais pas trop

Un jeu de méchas en multijoueur pour le casque Project Morpheus, et puis s’en va. Au final, seul le jeu de Guerilla Games vient alimenter les annonces du côté de Morpheus, laissant champs libre à Microsoft dans ce domaine. Le jeu s’appelle RIGS et il est quand même prometteur. Ensuite, on parle de PlayStation Vue, qui propose des services télévisuels, mais l’annonce concerne surtout les Etats-Unis.

Call of Duty : Black Ops III est donc présent à la conférence de Sony avec une démo assez sympathique du solo et du multi – qui est beaucoup plus nerveux qu’à l’accoutumée, l’effet Titanfall ? – et l’annonce de la primeur des DLC qui passe de la Xbox One à la PlayStation 4, coup stratégique de la part de Sony. Une béta sera également exclusivement proposée aux joueurs PlayStation au mois d’août. Enfin, petit montage de jeux remasterisés – Ratchet et Clank, Persona 4 Dancing, … -- du neuf sur Disney Infinity 3.0 et les personnages Star Wars intégrés.

Star Wars Battlefront nous gratifie d’une nouvelle démo, c’est Patrick Bach de DICE qui vient sur scène pour présenter ce nouveau trailer. Enfin, la conférence se clôture sur une séquence pleine d’action et de baston d’Uncharted 4. Une course-poursuite en jeep nous en met plein la vue, même s’il est impossible de dire ce qui est scripté ou non.

 

A la vue des rumeurs qui couraient avant la conférence, on s’attendait à quelque chose de spécial. Nous n’avons pas été déçus. Sony a écrasé presque toutes les autres annonces en l’espace d’un peu moins de deux heures, même si les autres intervenants ont très bien réussi l’exercice, ce qui ajoute encore à l’ampleur de l’événement. La survenue de nouvelles concrètes de telles arlésiennes hyper attendues fait pencher la balance en faveur de Sony. Reste à savoir ce qui sera exclusif, et pour combien de temps. La conférence en entière est visible après cette conclusion.

 

Tags :