Lumière sur

Voir tous les articles

Ultimate Marvel vs. Capcom 3

fr

Profitant d’un accueil favorable lors de sa sortie sur PlayStation 3 et Xbox 360, Ultimate Marvel vs. Capcom 3 en profite pour s’offrir une nouvelle sortie sur les consoles de la génération actuelle que sont la PlayStation 4 et la Xbox One mais aussi sur PC, ce que certains réclamaient depuis longtemps. Notre avis sur la ressortie de cet opus.

 

Ultimate crossover

Nous sommes donc ici face à la version Ultimate de Marvel vs. Capcom 3, par Ultimate comprenez « améliorée » avec plus de combattants (on passe de 38 à 50), plus de décors et un équilibrage plus fin. Disponible sur Steam depuis peu, c’est l’occasion pour les pécéistes en particulier de découvrir ce jeu de combat sympathique.

Comme vous vous en doutez, le jeu propose des combats avec des personnages issus des univers de Marvel et de Capcom pour se foutre sur le coin de la figure dans la joie et la bonne humeur (surtout quand on gagne). La petite différence avec les jeux de combats traditionnels vient du fait que l’on se bat par équipes de trois personnages. Libre à vous de créer une équipe full Marvel ou Capcom ou d’opter pour une équipe improbable (la mienne étant Némésis/Thor/Phoenix Wright).

 

Quand Deadpool s’en sort grâce à un hadouken !

Rendons tout de suite à Ryu ce qui est à Wolverine : le jeu est riche, très riche (aussi riche qu’un gratin patates/pâtes/crème fraîche/fromage de chez mamie le dimanche midi) avec un nombre important de modes de jeu, de sessions d’entraînement et tout ce qui va avec. À noter également, la présence de cartes à collectionner pour faire un deck avec des bonus passifs/actifs qui m’a semblée un poil compliquée à gérer mais qui fait le job.

Mais qu’ouïs-je ? Les combats ? Oui, j’y viens. Les combats se font donc par équipes de trois avec un personnage qui se bat et deux en réserve qui peuvent venir remplacer le combattant à tout moment. Les combats sont plutôt bien chiadé avec un bon feeling des personnages même si l’action est souvent très brouillonne, en partie due au fait que les six personnages se retrouvent parfois sur le ring en même temps et la lisibilité en pâtit énormément.

 

Des combats en ligne qui font mal !

Les plus fiers d’entre vous, ceux qui ne fuient pas face au danger mais qui le regardent bien dans les yeux, tenterons le mode en ligne. Sur le netcode, pas de soucis : pas de lag, ni de problèmes de connexion, on peut dire bravo à Capcom pour nous avoir pondu un mode en ligne aux petits oignons. Le seul « problème » (je mets des guillemets car c’en est un sans en être un) vient du peu de joueurs présents sur les serveurs. Du coup, quand on trouve d’autres combattants en ligne, on est souvent face à des machines qui ont retourné le jeu dans tous les sens et qui maîtrisent les combos sur le bout de la manette. Oui, j’étais comme vous, fier et fringant, lançant le mode en ligne dès le départ pour ensuite me faire enchaîner telle une vierge un soir de shabbat. Je me suis alors rabattu sur l’excellent entraînement et depuis, je ne gagne toujours pas mais je suis moins ridicule.

Enfin et parce qu’un jeu de baston, c’est aussi l’occasion de perdre des amis à l’occasion d’une soirée pizza/bière, le jeu se prête plutôt bien à ce genre d’occasion. Même si une fois qu’on maîtrise un petit peu on roule facilement sur les petits nouveaux au risque de les dégoûter.

 

Verdict :

Plutôt bon, Ultimate Marvel vs. Capcom 3 est un jeu qui demande de l’implication et de l’entraînement pour pouvoir en profiter pleinement, même si deux néophytes y trouverons aussi leur compte. Espérons seulement que le jeu arrive à fédérer une petite communauté qui puisse le faire vivre, car le manque de joueurs en ligne – du moins sur PC – se fait durement sentir.

7/10
Tags :