Evry Games City : Le salon

L’Evry Games City a eu lieu en avril, petit dossier sur le salon avant les autres sur les indies et l’industrie.

Les 27 et 28 avril derniers s’est tenu  l’Evry Games City, première édition d’une convention de jeux vidéo qui voit le jour à l’initiative de l’ENSIIE et de la mairie d’Évry. La convention se veut copieuse en proposant des tournois d’e-sport (Counter Strike : Global Offensive, League Of Legend et Starcraft 2), un espace de jeu en libre accès, un espace dédié aux jeux indés français, des conférences sur l’envers du décor du marché et une soirée show spectacle sur le jeu. Retour sur la journée du samedi.

 

Lorsque l’on entre dans l’Evry Games City, on fait directement face aux bornes dédiées aux grands éditeurs. Bornes prises d’assaut par les plus téméraires, premier arrivé, premier servi. Des bornes en grande quantité et assez variées pour ravir tous les amateurs. Ce qui montre clairement que la convention se veut familiale. En avançant encore, on voit en contrebas une armée d’ordinateur où une bonne centaine de joueurs pros s’entrainent. Un vrai périmètre de sécurité y est déroulé. Certains matchs sont lancés et commentés par l’irréductible O’Gaming TV qui met l’ambiance en quelques secondes.  En levant les yeux on remarque l’énorme écran de projection sur lequel sont relayés des trailers et matchs en cours. Juste en dessous de cet écran, une estrade accueille une dizaine d’indépendants venus pour l’occasion. L’espace est assez petit mais les indés ont su occuper l’espace en proposant des stands bien parés. Le seul problème de cette estrade, c’est qu’il y a un poids limité. Alors lorsqu’on voit le matériel des dizaines de stands avec leurs créateurs sur place sans parler des amateurs de jeux vidéo, on commence à appréhender potentiellement le temps d’attente.

Le jeu en vaut toutefois la chandelle. Les créateurs sont passionnés et disponibles, que l’on soit néophyte, curieux ou  spécialiste. Une très bonne ambiance qui colle avec l’idée de convivialité que portent les indés. Enfin l’Evry Games City proposait le soir même un petit show/spectacle où Gen1us (joueur pro et animateur chez Game One) et Sacha Judaskzo (humoriste) accueillent sur scène tour à tour des amis pour jouer à quelques grands hits du moment (The Evil Within, Far Cry 4, Mario Kart 8 ou encore FIFA 15) et des personnes du public (surtout le carré VIP réservé aux étudiants de l’ENSIIE, situé aux premières loges). Pendant que les invités jouaient des personnes du staff venaient les déconcentrer par tous les moyens possibles (sans aller dans le bizutage non plus). Pleins de petits cadeaux étaient distribués au fil de la soirée. Un spectacle un peu long avec de nombreux petits problèmes techniques a ensuite eu lieu, celui-ci s’adresse clairement à un public assez jeune, ce qui est étonnant vu la cible de l’événement.

 

En résumé, un petit événement assez sympathique mais qui ne détrônera pas –pour le moment – la Paris Games Week ou encore le Toulouse Game Show. On sent que l’évènement a voulu être sur tous les fronts et c’est peut-être ce qu’il lui a fait défaut. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑