[PREVIEW] For the People, camarade, choisis ton camp !

Premier jeu de Brezg Studio, un studio bien mystérieux car il n’y a pas beaucoup d’informations sur internet mis à part l’ébauche d’un site officiel. Le studio qui se situe à priori sur la Neva, ce qui nous donne 74 kilomètres de possibilités géographiques, nous propose une aventure narrative avec For the People

Mais trêve de bavardage, Brezg Studio nous propose ici un jeu narratif à choix multiples dans la même veine que Along the Edge. Le propos du jeu est ce qui traverse la psyché russe depuis 1917, à savoir le pouvoir, l’intérêt public, l’intégrité, la nomenklatura et les concours de baffes. Pour faire simple, nous somme une jeune recrue du parti qui vient de gagner ses galons à l’université du peuple Joseph Staline Steel. Nous sommes propulsé maire d’une grande ville avec tout ce que cela implique de gestion et de mécontent à calmer (la Volga en plein hiver est fabuleuse pour calmer n’importe quel opposant).

Comme à chaque jour suffit sa peine, les journées sont structurées plus ou moins de la même manière. Des rendez-vous avec tous les “ouins-ouins” que compte la ville (et vas-y que je veux du chauffage en hiver, et vas-y que je veux des camions pour les pompiers, et mon papy s’est fait agresser par des tchétchènes ou des jeunes hooligans). Je vous foutrais tout ça au goulag et ça sera vite réglé, si vous me demandez mon avis. Ça tombe bien, c’est justement le cas dans For the People. Il semblerait qu’il y ait aussi une trame de fond avec une série de meurtres et une enquête à mener. On se prend vite au jeu de choisir où allouer le budget et à gérer les mécontents que cela engendre. Le style graphique est plutôt agréable et donne une patine film noir qui n’est pas désagréable, même si certains chara-designs sont quelque peu… stéréotypés.

 

Ca s'annonce bien

Cette version preview de For the People m’a permis de jouer 4 jours avant que le jeu ne s’arrête et je dois avouer que c’est vraiment encourageant. Enfin, c’est encourageant pour ce que j’ai vu, 4 jours, c’est assez court et les implications futures des décisions prises n’ont pas encore eu lieu. La preview présente les mécaniques et c’est tout. Prudence, donc, même si c’est bien parti.

Ca s'annonce bien

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑