[ACTU] Blizzard entraîne une IA à repérer les comportements toxiques sur Overwatch

C’est dans une interview accordée à nos confrères de Kotaku que Blizzard a annoncé être en train d’entraîner une IA à bannir les joueurs d’Overwatch aux comportements toxiques pour la communauté. Un entraînement par “machine learning” qui a déjà porté ses fruits dans d’autres aspects du jeu vidéo (l’IA qui joue à DOTA 2 par exemple).

L’idée part d’un postulat assez simple : entre le moment où quelqu’un est reporté et le moment où la sanction arrive, il peut se passer un moment. Un moment parfois trop long, d’autant plus qu’il faut que les joueurs reportent le joueur toxique, que son cas soit examiné et que la sanction soit prononcée. Cette IA permettrait de prendre sur le fait les joueurs et d’appliquer des sanctions immédiates, (l’IA serait juge et bourreau, une sorte de Judge Dredd virtuel, ça donne envie).

L’autre enjeu pour Blizzard, c’est d’arriver à avoir une IA qui parvient à faire la différence entre les comportements en prenant en compte le contexte. On imagine les réactions des joueurs s’ils venaient à se faire bannir pour avoir sorti des insanités en jouant avec leurs amis (qu’ils qualifie affectueusement de “gros con” et dont la génitrice est … (ha non désolé le rédac’ chef dans l’oreillette me fait des grands signes et il a le visage tout rouge)).

Je suis, pour ma part, assez sceptique et j’ai du mal à accepter qu’une IA puisse m’écouter (mais bon, ça doit venir de ma parano anti-robots) mais j’ai surtout du mal à croire qu’une IA puisse vraiment à différencier le contexte. La suite au prochain épisode.

 

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑