The Witcher III : Heart of Stone

On revient sur la première grosse extension de The Witcher III !

S’il y a un RPG à retenir de l’année 2015, c’est bien le fabuleux The Witcher III : Wild Hunt de CD Projekt, par ailleurs très bien accueilli dans nos colonnes. Des graphsimes soignés, une histoire haletante, une écriture plus que soignée même pour de simples quêtes secondaires. En bref, CD Projekt a réalisé un véritable petit bijou. Toutefois, le studio polonais ne semble pas vouloir s’arrêter là. Après avoir proposé pas loin de 16 DLC gratuits contenant des missions secondaires supplémentaires, des costumes ou des armures, voilà que le 13 Octobre, la première “grosse” extension voit le jour afin de pouvoir prolonger encore un peu plus les aventures du Sorceleur. Disponible pour seulement 9,99€, voyons ce que vaut ce DLC.

 

 

Commençons par le commencement

 

Avant même de commencer à parler du DLC en lui même, une petite précision s’impose. Sachez que si vous souhaitez profiter de l’aventure, il faudra que votre personnage soit au minimum au niveau 30 si vous en êtes à votre première partie ou bien niveau 60 si vous êtes en New Game +. Si toutefois votre personnage n’est pas au niveau, sachez que CD Projekt a pensé à vous en vous proposant de réaliser directement l’aventure avec un personnage préparé d’office pour vous – équipé en conséquence et avec une quarantaine de points à répartir comme vous le souhaitez pour le remodeler en terme de compétences. Une fois ceci fait, vous allez – comme tout bon sorceleur – devoir vous rendre à un panneau d’affichage pour obtenir un nouveau contrat qui semble, d’apparence, tout à fait ordinaire. Pour cela, il vous faudra vous rendre dans une nouvelle zone débloquée pour l’occasion au Nord-Est de Novigrad.

 

On aurait préféré certainement une nouvelle région pour un peu plus de dépaysement mais ne boudons pas notre plaisir car l’ambiance et les sensations que dégage cette nouvelle zone restent aussi bonnes et satisfaisantes que le jeu de base. Quoi qu’il en soit, en vous rendant dans cette nouvelle zone, vous aurez accès à de nouveaux lieux à explorer avec le même type de rencontres que le jeu de base : nids de monstres, villages infestés à vider ou encore des trésors à récupérer. Ainsi, après avoir récupéré cette quête sur le panneau d’affichage, vous pourrez rencontrer votre employeur qui semble être à la tête d’un nouveau clan assez sauvage et qui vous demande d’éliminer un monstre qui sévit dans les égoûts d’Oxenfurt. Si la trame de base, dit comme cela, semble tout à fait basique, les choses changent pour notre ami Geralt qui, suite à ce combat face au monstre, se retrouve dans une situation plus que compliquée pour sa personne.

 

Afin d’éviter tout spoil, je ne dirais rien de plus quant à la trame scénaristique de ce Heart Of Stone. Sachez toutefois que le scénario nous tient  non seulement en haleine mais nous mène aussi à des situations réellement comiques. L’humour, les mystères et les combats sont des ingrédients subtilement mélangés pour nous donner, au final, une intrigue passionnante et captivante du début à la fin. Pour finir, plusieurs petites précisions. Premièrement, sachez que les choix que vous faites dans Heart of Stone n’ont aucune incidence sur la trame principale, ne vous faites donc pas de soucis quant à certains choix, vous pourrez ainsi profiter au mieux de cette histoire. Deuxièmement, tout comme l’aventure de base, plusieurs fins sont possibles pour ce DLC : n’hésitez donc pas à explorer toutes les pistes possibles si vous souhaitez profiter au maximum du jeu.

 

 

Quoi de plus ?

 

Penser que CD Projekt se contenterait de l’ajout d’une trame serait très mal connaître le studio polonais. En effet, Heart of Stone apporte son lot de quêtes secondaires et si vous souhaitez  toutes les trouver et les complèter, pas mal d’heures de jeu supplémentaires sont à prévoir. Un nouveau système d’enchantement fait également son apparition. En effet, il était déjà possible d’enchanter les armes et les armures via des pierres que l’on pouvait utiliser directement sur une pièce. Désormais, suite à la réussite d’une quête avec un marchand Ophirien, vous pourrez directement enchanter votre arme ou armure afin d’obtenir des bonus encore jamais vu dans le monde de The Witcher III.

 

Ainsi en échange de plusieurs de vos pierres, vous pourrez obtenir un enchantement qui vous donnera un bonus de régénération de vigueur ou bien même rendre permanent les bonus donnés par les établis des forgerons. Combinés aux bonus déjà existants, il est donc possible de faire des combinaisons vraiment sympa afin de pouvoir encore accroître le pouvoir de l’équipement du Sorceleur. Le studio polonais annonce une dizaine d’heure de plus avec ce DLC et il semble bien qu’ils n’aient pas surestimé leur contenu. Je rajouterai que, personnellement, j’ai passé plus d’une quinzaine d’heure sur Heart of Stone pour le finir à 100%.

 

 

Verdict

9/10

Pour la première grande extension de The Witcher III, CD Projekt a fait fort. La suite des aventures du Sorceleur est tout simplement captivante et les activités à faire sont plutôt nombreuses. Même si nous aurions préféré une nouvelle région pour un dépaysement total, le titre reste tout à fait excellent. Pour 9,99€, qui plus est, cette extension est dans la continuité de The Witcher III : Wild Hunt en terme qualitatif. Si vous avez pris plaisir à suivre les aventures de Geralt de Riv, n'hésitez même pas une seconde et lancez-vous dans Heart of Stone !

 

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑