[ACTU] La grève se termine (tristement) chez Eugen Systems

C’est par un communiqué du 10 avril, relayé (on commence à en avoir l’habitude) par le site du STJV, que l’on apprend la fin de la grève chez Eugen Systems. Dans la dernière news, je vous parlais de la situation de plus en plus tendue et critique dans le studio. La communication était inexistante entre la direction et les salariés et la grève semblait aller dans une impasse.

Finalement, celle-ci s’est arrêtée le 3 avril faute de moyens. Les salariés ne pouvaient plus se permettre de ne plus recevoir de salaire. C’est finalement la stratégie de la direction d’Eugen Systems qui a fini par payer : une bonne guerre de position et d’usure qui aura eu raison des salariés. Néanmoins, comme l’écrivent les grévistes :

Ainsi, nous avons cessé la grève le mardi 3 avril, après plus d’un mois et demi, pour conserver nos ressources en vue du futur. Mais ce constat clinique n’entame en rien notre détermination : bien que la grève soit terminée, le conflit lui, ne l’est pas.

Finalement, cette affaire se jouera probablement au conseil des prud’hommes, puisque c’est la direction que prennent les salariés. Enfin, même si cette grève est finie, elle aura au moins permis de libérer la parole et de montrer aux salariés du jeu vidéo qu’il est possible de lutter et de s’organiser pour faire bouger les choses. Pour citer le communiqué des salariés de chez Eugen Systems :

L’intérêt public (médias, politiques, joueurs…) pour ce mouvement social inédit nous conforte dans l’idée que cela n’a pas été vain, et que nous avons raison de nous battre pour nos droits. Nous comptons bien aider cette industrie à mûrir, à reconnaître la valeur de notre travail et de nos compétences.

Serait-ce le signe que l’industrie bouge ? En tout cas, un vent nouveaux semble souffler depuis les enquêtes de Canard PC et Médiapart. Sans forcément espérer le grand soir et la collectivisation des moyens de production du jeu vidéo, les choses avancent et, ça, camarades, ce n’est pas pour me déplaire.

 

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑