[ACTU] Le conseil des prud’hommes saisi dans le conflit chez Eugen System

La situation chez Eugen Systems ne semble définitivement pas s’arranger. C’est dans un communiqué du 28 mars 2018, nous vous le relayons avec un peu de retard, que nous sommes tenus informés de la situation. Dans ce communiqué intitulé “6 semaines de lutte chez Eugen Systems“,  publié sur le site du STJV (le Syndicat des Travailleurs et travailleuses du Jeu Vidéo) que nous apprenons l’évolution ou, plutôt, la non-évolution de la situation. Que nous apprend ce communiqué ? Eh bien que tout dialogue semble impossible et que la direction n’est toujours pas prête à reconnaître la situation. Extraits choisis :

La direction avait rédigé unilatéralement un projet d’accord de fin de grève. Toutes nos revendications y étaient refusées ou ignorées, déclarant au passage que la grève était inutile et que le dialogue avait toujours été ouvert.

La grève a été déclenchée en raison du non-respect de la loi, faire passer son application partielle pour un geste gracieux de leur part ne nous trompe pas.

Une quinzaine d’anciens et actuels employés d’Eugen Systems ont entamé une procédure aux prud’hommes.

De son côté, la direction n’a pas communiqué concernant la grève et il n’y a, pour le moment, aucune information ni sur leur site, ni sur les comptes Twitter ou Facebook du studio. Difficile, donc, de pouvoir vous donner l’avis des deux partis dans cette affaire. Il semble néanmoins qu’un recours au tribunal des prud’hommes ait été engagé pour gérer ce conflit.

Encore une fois, GamersFlag réaffirme tout son soutien aux grévistes de chez Eugen Systems en espérant que la situation se débloque rapidement (même si cela semble utopiste).

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑