[PREVIEW] Waven, le tsunami français !

Fidèle au rendez-vous, nous étions présents au Toulouse Game Show, ce 1 et 2 Décembre pour découvrir ce que ce salon nous réservait. Au-delà de l’évènement, légèrement décevant pour une convention de ce calibre, je ne suis pas resté sur ma faim grâce au studio Ankama, qui a profité de la place laissée par la concurrence pour faire briller son nouveau bébé : Waven ! C’est parti pour la preview du prochain MMO d’un des plus éminents studios français !

 

Le Grand Bleu !

Avant d’attaquer mon retour sur Waven, procédons à un petit rappel sur les fondements de ce futur MMO. Waven, c’est un MMORPG s’inscrivant dans la continuité narrative de Dofus et Wakfu. Présenté comme le 3ème opus de la trilogie du Krosmoz, Waven va nous emporter dans l’après-Wakfu. Si l’univers de Wakfu était marqué par la montée des eaux suite aux larmes d’Oggrest, Waven nous racontera une fin du monde, une montée des eaux virulentes forçant ses habitants à se réfugier dans une autre dimension : les Havres-Dimensions. A travers cette histoire, le nouveau MMO d’Ankama vient questionner de nombreuses questions contemporaines comme avait pu le faire Wakfu, en particulier autour des questions écologiques. Toute la cosmologie de l’univers de Waven se base sur 12 dieux : Ecaflip, Eniripsa, Iop, Crâ, Féca, Sacrieur, Sadida, Osamodas, Enutrof, Sram, Xélor et Pandawa (on en compte 18 pour Dofus et Wakfu avec l’ajout des dieux Roublard, Zobal, Ouginak, Steamer, Eliotrope et Huppermage). Chaque dieu représente une classe différente et donc un gameplay différent. Enfin, la trilogie du Krosmoz (Dofus, Wakfu et Waven) a également pour particularité d’être constituée de MMO Tactical RPG. Comprenez par ceci qu’ils fonctionnent tous autour d’un gameplay proche d’un jeu de plateau avec des cases comme un Advance Wars ou un Disgaea.

Jamais deux sans trois

Ceci étant dit, passons au vif du sujet, la preview ! Lors du TGS, Ankama nous a présenté un nouvel aspect de Waven. Si la Japan Expo a eu droit au mode 1v1 et la Paris Game Week au mode Boss Fight, le Toulouse Game Show a eu l’honneur d’héberger les premiers tests du mode 3v3 ! Au programme : des nouvelles classes, comme le Sram et l’Osamodas, et plus de variantes ! Je ne les ai pas tous comptés mais il y avait de quoi faire ! Si je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de tester le Boss Fight (j’ai surtout observé au-dessus de l’épaule des joueurs), j’ai pu expérimenté le 1v1 et démontrer mon esprit stratège en 3v3, le tout coaché par le coach des coachs : Anthony Roux, alias ToT, aka le Big Boss ! Pour le gameplay en lui-même, on est sur un mélange de jeu de cartes et de Tactical RPG comme le proposait Metal Gear Acid, la pertinence en plus. Fini la barre de sorts géante, dans Waven, on choisit 9 sorts et « en avant Simone » ! On piochera chaque tour un nouveau sort, et chaque sort utilisé retourne sous la pile. Avec ce système, Ankama propose des combats intuitifs mais très tactique comme un jeu d’échec, pour éviter les parties courues d’avance. Ça fait du bien et donne une saveur toute particulière à la victoire. Il faudra en rediscuter une fois les classes équilibrées et le système bien rôdé !

Le Krosmoz contre-attaque !

Pour le moment, le mode PvP se déroule dans des arènes de 7×7 cases, sans obstacle et sans lignes de vue, un élément qui ne sera pas négligeable pour les habitués du studio ! Lors du TGS, l’intégralité des personnages étaient présentés à un stade avancé, soit au niveau 6, avec des decks pré-construits par ToT en personne. Donc pas de présentation du système de deck building pour l’heure, simplement du gameplay pur et dur et de la castagne dans la bonne humeur. Si le 1v1 ne révolutionne pas le genre, le 3v3 avait pour particularité de nous initier à un nouveau système de combat. En effet, si les 3v3 sur Dofus et Wakfu se font sur une seule et même arène, Waven propose des combats individuels. Ainsi le mode 3v3 se caractérise par trois 1v1, chaque duel ayant sa propre arène. Contrairement à Dofus et Wakfu, où chaque personnage joue chacun son tour, l’intérêt de séparer les affrontements est d’apporter beaucoup de dynamisme puisque dans Waven, chaque joueur d’une équipe dispose du même tour. On agit tous indépendamment durant le tour, puis vient le tour de l’autre équipe, où chaque adversaire joue en même temps. La coopération s’inscrit autour des différents compagnons choisis, pouvant être envoyé à ses alliés, un peu comme un Clash Royale ou un Clash of Clans, ce qui limite l’impact des alliés sur une partie. Si l’aspect « jeu d’équipe » a l’air à la masse, ce système permet surtout de limiter la frustration que peut apporter la coopération, les joueurs de League of Legends, Dota 2, Overwatch, Counter-Strike et j’en passe, sauront de quoi je parle. Ensuite, ne vous alarmez pas, il y a rien de fixe, il ne s’agissait que d’une pré-alpha, et ToT m’a confirmé en interview que ce système n’avait rien de définitif.

Après la pluie vient le beau temps !

En ce qui concerne mon ressenti suite à cette expérience, on est sur un concept de jeu compétitif assez intéressant, comme une version de Krosmaga plus poussée et plus intense. La séparation des affrontements en 3v3 permet d’accélérer drastiquement la partie, la faisant durer 10 à 15 minutes contre 30 à 45 minutes pour ses aînés. Visuellement, on reste sur les standards du studio : des animations simples, fluides et cartoonesques, le tout remastérisé façon 2018. Les variantes de classes présentent des gameplays vraiment divers et variés, avec des différences plus marquées que chez ses prédécesseurs. Si on manque encore d’informations précises sur le futur mode Solo, le mode PvP présente de sérieux atouts et a de grandes chances de ravir les jouteurs de Dofus et Wakfu, avec un système mieux équilibré et pleinement développé pour le Joueur contre Joueur. Personnellement, je suis conquis par ce mode PvP et crois vraiment en son avenir compétitif voire e-sportif ! On est sur un concept peu commun qui promet de très belles choses ! Reste à voir comment Ankama va développer le format PvM et équilibrer son système Joueur contre Joueur dans les mois à venir !

Un gros potentiel

En conclusion, Waven promet énormément de choses et semble s’engager à les tenir. Le studio Ankama prône une approche très axée sur le PvP afin de ne pas réitérer les erreurs du passé et donne à espérer un véritable aspect stratégique sans l’investissement nécessaire d’un Dofus ou d’un Wakfu ! Le tout cross-plateform, avec le PC, le smartphone et la tablette ! Affaire à suivre de très très près !

Un gros potentiel

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑

Posting....