[TEST] Onimusha : Warlords, Resident Evil sauce samouraï

Sorti quelque temps avant le remake de Resident Evil, Onimusha Warlords avait pointé le bout de son nez avec ce remaster de la version PlayStation 2. Alors, les sirènes de la nostalgie sont-elles de bons conseils ? Que penser d’Onimusha Warlords et que vaut le remaster ? Venez, on va voir ça ensemble.

L’attaque des clones

Onimusha Warlords est l’un de ces multiples jeux très fortement inspirés par Resident Evil de Capcom. Pourtant, si Onimusha Warlords est aussi sorti par Capcom, il n’a pas aussi mauvaise réputation que la myriade de clones de l’époque. Alors fallait-il pour autant en faire un remaster ? La question peut se poser.

Si vous ne connaissez pas encore Onimusha Warlords, laissez-moi vous le présenter. Il s’agit d’un jeu tirant fortement du coté du beat them up avec tout ce qui fait la force de Resident Evil. Caméras fixes, décors pré-calculés et chargements déguisés seront de la partie. Tout semble réuni pour aboutir à un jeu très sympathique. C’est probablement ce qui s’est passé à la sortie du jeu en 2001 sur PlayStation 2.

Japan Evil

Mais nous ne sommes pas là pour parler du jeu original, non non, vous voulez savoir ce que vaut Onimusha Warlords le remaster, n’est-ce pas ? Eh bien… mon avis c’est que certains jeux gagneraient à être laissés tranquilles. Entendons-nous bien, je n’ai rien contre les remasters ou les remakes mais franchement quand j’ai lancé le jeu, mes yeux ont commencé à saigner violemment et croyez-moi je suis loin d’être un ayatollah de la définition et des graphismes mais là, c’est franchement vilain.

J’ai en permanence l’impression que le personnage se détache du décor et que les deux ne sont pas sur le même plan. Ce qui donne une impression pénible à jouer et qui est peut-être due au fait que le personnage principal est dans une définition bien meilleure que les décors. Enfin, il faut quand même saluer les apports de cette version à savoir le support de la HD (mais était-ce vraiment nécessaire pour se retrouver avec ce résultat) et des contrôles rendus plus agréables pour les joueurs contemporains.

Street of Resident

Le gameplay est plutôt agréable, oserais-je “étonnement” agréable, pour un jeu aussi ancien. Surtout dans un genre qui avait tendance à donner une certaine rigidité aux personnages que l’on contrôle. On n’évite, malgré tout, pas les écueils récurrents de ce genre de productions dont le principal étant de ne pas voir les attaques ennemies à cause de la caméra fixe.

Le jeu est loin d’être désagréable et la durée de vie d’environ 5 heures vous le fera découvrir sur un temps relativement court. Je pense toutefois que la partie graphique en rebutera plus d’un tant elle accuse le poids des années.

Verdict

6/10

Nostalgie /20, voilà la note que je donnerais au jeu si notre système de notation nous le permettait. Fallait-il un remaster d’Onimusha Warlords ? Pas forcément, mais maintenant qu’il est là les plus curieux (ou courageux) pourront toujours y jouer avec le confort moderne.

Propulsé par WordPress | Thème Baskerville 2 par Anders Noren.

Haut ↑